Samès d'Arménie

Samès
Illustration.
Monnaie de Samès (vers 260 av. J.-C.)
Titre
Roi d'Arménie
v. 260 – v. 240 av. J.-C.
Prédécesseur Orontès III
Successeur Arsamès
Satrape de Commagène
v. 290 – v. 240 av. J.-C.
Successeur Arsamès
Biographie
Dynastie Orontides
Père (?)
Enfants Arsamès

Samos ou Samès d'Arménie (en arménien Շամուշ ; en grec Σάμος) est un roi orontide qui règne en Commagène.

OrigineModifier

L'ascendance de Samès ou Samos demeure inconnue. Toutefois, selon Cyrille Toumanoff, il est peut-être le fils d'Orontès III/II[1].

RègneModifier

Cyrille Toumanoff identifie cependant Samos ou Samès avec le roi d'Arménie anonyme évoqué par Memnon d'Héraclée qui, après la mort de Nicomède Ier, roi de Bithynie, accueille vers 250 av. J.-C. son fils Zélas, dépossédé au profit des enfants d'Etazeta, la seconde épouse de son père. Après son exil en Arménie, Ziélas retourne réclamer son héritage à la tête d'une troupe de Galates tolistobogiens[2].

Samos est réputé être le fondateur éponyme de la ville de Samosate, la future « Antioche de Commagène », dont la première mention date de 245 av. J.-C.[3].

Notes et référencesModifier

  1. Cyrille Toumanoff, Les dynasties de la Caucasie chrétienne de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle : Tables généalogiques et chronologiques, Rome, , p. 395.
  2. Memnon d'Héraclée, fragment 14 du Livre XIII dans la Bibliothèque de Photios.
  3. (en) Cyrille Toumanoff, Studies in Christian Caucasian History, Georgetown, Georgetown University Press, , partie III, « The Orontids of Armenia », p. 280.

BibliographieModifier