Sakuma Samata

militaire japonais

Le comte Sakuma Samata (佐久間 左馬太?), né le dans le domaine de Chōshū et décédé à l'âge de 70 ans le , est un général de l'armée impériale japonaise qui fut le 5e gouverneur général de Taïwan du au .

Sakuma Samata
佐久間 左馬太
Sakuma Samata
Sakuma Samata

Naissance
Drapeau du Japon Domaine de Chōshū, Japon
Décès (à 70 ans)
Origine Japonais
Allégeance Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Grade Général
Années de service 18711915
Commandement Drapeau de l'armée impériale japonaise Armée impériale japonaise
Conflits Guerre de Boshin
Rébellion de Satsuma
Expédition de Taïwan de 1874
Première guerre sino-japonaise
Distinctions Ordre du Soleil levant
Ordre des fleurs de Paulownia
Autres fonctions Gouverneur général de Taïwan

BiographieModifier

Sakuma est né dans la province de Nagato (actuelle préfecture de Yamaguchi. Il est le fils d'un samouraï du domaine de Chōshū. Il étudie la science militaire occidentale auprès d'Ōmura Masujirō et commande une compagnie lorsque le domaine est attaqué lors de la seconde expédition de Chōshū lancée par le shogunat Tokugawa. Il sert ensuite dans la guerre de Boshin durant la restauration de Meiji. En 1872, il entre dans la nouvelle armée impériale japonaise comme capitaine. En , il aide à la répression de la rébellion de Saga durant laquelle il mène une colonne de troupes à partir du château de Kumamoto. Il participe ensuite à l'expédition de Taïwan de 1874. Durant la rébellion de Satsuma, il est commandant du 6e régiment d'infanterie. En , Sakuma, est promu major-général à la tête du district militaire de Sendai.

En , Sakuma reçoit le commandement du 10e régiment d'infanterie et est promu lieutenant-général l'année suivante. La même année, en 1886, il est élevé au titre de danshaku (baron) selon le système de pairie kazoku .

À la suite du déclenchement de la première guerre sino-japonaise, Sakuma commande la 2e division à la bataille de Weihaiwei, puis sert plus tard comme gouverneur militaire japonais de Weihaiwei (en) dans la péninsule du Shandong en Chine. À la fin de la guerre, il est décoré de l'ordre du Soleil levant et élevé au titre de shishaku (vicomte).

En 1898, Sakuma est nommé commandant de la division centrale de la Garde impériale, et devient général. Après une brève période d'inactivité, il devient commandant de la garnison de Tokyo. En , avec sa nomination en tant que 5e gouverneur général de Taïwan, il est décoré de l'ordre des fleurs de Paulownia, et est élevé en 1907 au titre de hakushaku (comte).

Après la fin de la résistance armée des Chinois Han de Taïwan, les autorités coloniales s'occupent de lutter contre les aborigènes de Taïwan cachés dans les montagnes. L'une des raisons pour lesquelles Sakuma avait été choisi pour diriger le gouvernement colonial est qu'il avait participé à l'expédition de 1874, et sa mission est d'étendre le contrôle japonais dans les régions aborigènes. Durant son service, Sakuma lance plusieurs campagnes contre les peuples Atayal et Bunun. Sakuma est le gouverneur général resté en fonction le plus longtemps, terminant sa mission en 1915, après avoir achevé avec succès sa campagne de pacification. Il est considéré comme ayant aidé au développement de la côte est de l'île, particulièrement au port de Hualien et dans la région du parc national de Taroko.

Il est également considéré comme la personne ayant introduit le baseball à Taïwan en 1910.

Après sa mort, il devient un kami du Shintoïsme d'État, et un sanctuaire est érigé en son honneur à Sagamihara dans la préfecture de Kanagawa, et à Taihoku (actuel Taipei). Le sanctuaire au Japon existe toujours et des tentatives infructueuses ont été effectuées à Taïwan pour reconstruire celui de l'île.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Liens externesModifier