Ouvrir le menu principal

Saif-ur Mansour est un homme politique et un chef militaire taliban afghan. En 2002, il est supposé par les Américains être à la tête des dernières unités talibanes rescapées de la campagne de 2001 et il mène les combats dans la vallée de Shah e-Kot[1]. Il trouve alors refuge dans le bastion de Nek Mohammad au Pakistan[2]. Il est nommé en mars 2003 au conseil de direction de l'insurrection des Talibans[1]. Il reçoit un commandement dans les provinces de Paktia, Ghazny, Paktika et Khost[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Quotidien pakistanais »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) The News International cité par Bassirat.net
  2. Nek Mohammad, Journal en ligne Bassirat.net, [1]
  3. Le pouvoir des seigneurs de guerre et la situation sécuritaire en Afghanistan, Commission de Recours des Réfugiés, [2]