Sadou Daoudou

personnalité politique camerounais

Sadou Daoudou, né en 1926 à Ngaoundéré et mort le dans la même ville, est une personnalité politique camerounaise.

Sadou Daoudou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

BiographieModifier

Enfance et débutsModifier

Sadou Daoudou naît en 1926 à Ngaoundéré[1]. Il effectue ses études primaires à Garoua et ses études primaires supérieures au Collège de Bongor au Tchad. En 1947, il sort diplômé de ce collège.

CarrièreModifier

Entre et , il est adjoint administratif à Maroua.

Il est ensuite adjoint au chef de subdivision de Kaélé de à .

En , il est chef de cabinet du premier ministre et député de l'Adamaoua à l'Assemblée Nationale du Cameroun le [1]. Secrétaire d'État chargé de l'Information dans le gouvernement de Charles Assalé le . Il devient ministre des forces armées le et confirmé le , puis ministre d'État chargé des Forces armées de 1972 à 1982[1]. Du à , il est secrétaire général de la présidence de la République[1].

Dans les années 1960, bien qu'il dispose officiellement du titre de ministre des Forces armées, il n'en exerce pas réellement la fonction. Celle-ci revient officieusement au colonel Jean-Victor Blanc[2].

Sadou Daoudou meurt le dans sa ville natale à l'âge de 76 ans[1].

Vie privéeModifier

Il est marié et père de six enfants

DistinctionsModifier

Il est commandant de l'ordre de la Valeur camerounais.

PublicationModifier

  • Sadou Daoudou parle de l'Armée camerounaise et..., Presses de l'UCAC, , 158 p. (ISBN 978-2-84849-218-6), posthume, avec Daniel Abwa

RéférencesModifier

  1. a b c d et e « Sadou Daoudou est mort hier à Ngaoundéré ! », sur cameroon-info.net, (consulté le 8 mai 2018).
  2. Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsita, Kamerun !, La Découverte,