Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SP500.
S&P 500 1950-2012

Le S&P 500 (code mnémonique : ^GSPC,[1] INX,[2] et $SPX[3]) est un indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses aux Etats-Unis (NYSE ou NASDAQ). L'indice est possédé et géré par Standard & Poor's, l'une des trois principales sociétés de notation financière. Il couvre environ 80 % du marché boursier américain par sa capitalisation.

L'indice S&P 500 a été créé le . Il a détrôné le Dow Jones Industrial Average comme indice le plus représentatif du marché boursier américain parce qu'il est composé d'un plus grand nombre de compagnies et que sa valeur tient compte de la capitalisation boursière des compagnies contenues dans l'indice. De son côté, le Dow Jones Industrial Average est basé sur seulement 30 compagnies. La pondération des valeurs au sein du Dow ne s’effectue ni en fonction des capitalisations boursières, ni du flottant (comme pour les indices français), mais en fonction des cours de bourse. Une variation d'un dollar dans la valeur de la plus petite compagnie de l'indice a le même impact sur l'indice qu'une variation d'un dollar dans la valeur de la plus grosse compagnie.

En 1976, les entreprises industrielles représentaient 86% de la capitalisation boursière totale du S&P 500. En 2016 après quatre décennies de ralentissement de l’activité manufacturière et la montée de la finance comme secteur économique majeur, elle ne représentent que 10%[4].

Notes et référencesModifier

  1. « Yahoo! Finance: ^GSPC », sur Yahoo!
  2. « Google Finance: .INX », sur Google
  3. « S&P 500 Index Quote », sur MarketWatch (consulté le 9 février 2016)
  4. (en) Forbes, « White House Study of Defense Industrial Base Will Find a Decaying 'Arsenal of Democracy' », sur /www.defense-aerospace.com, (consulté le 5 mai 2019).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier