Rue du Moulin-Vert

rue de Paris, France

14e arrt
Rue du Moulin-Vert
Image illustrative de l’article Rue du Moulin-Vert
Rue du Moulin-Vert (côté avenue du Maine).
Situation
Arrondissement 14e
Quartier Petit-Montrouge
Plaisance
Début 218, avenue du Maine
Fin 69, rue de Gergovie
Morphologie
Longueur 682 m
Largeur 12 m
Géocodification
Ville de Paris 6548
DGI 6606
Géolocalisation sur la carte : 14e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 14e arrondissement de Paris)
Rue du Moulin-Vert
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Moulin-Vert

La rue du Moulin-Vert est une voie du 14e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

Origine du nomModifier

Elle porte le nom d'un ancien moulin sur l'emplacement duquel avait été établie une guinguette peinte en vert. Située en banlieue jusqu'à l'extension de Paris en janvier 1860 qui l'intègre à la capitale, cette zone n'est pas frappée par l'octroi (douane citadine de Paris). Et donc le vin qu'on y débite est moins cher que dans Paris.

En 1830, le Moulin Vert est attestée comme le siège de la société chantante des Lapins Verts[1].

HistoriqueModifier

Cette rue est formée de trois sections[2] :

Ces deux parties qui apparaissent sur le plan cadastral de Montrouge de 1845 et le plan d'Andriveau-Goujon de 1852, sont rattachées à la voirie de Paris par décret du qui prennent à cette occasion le nom de « rue du Moulin-Vert ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

Une partie de cette voie est semi-piétonne et n'est accessible par voiture qu'aux riverains.

Notes et référencesModifier

  1. Promenade à tous les bals publics de Paris, barrières et guinguettes de cette capitale, ou revue historique et descriptive de ces lieux par M. R***, habitué de toutes les sociétés dansantes de Paris et des barrières - Paris, Terry jeune, Libraire 1830, page 278. (Bibliothèque nationale de France : RES. 8°Li159).
  2. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117), p. 168.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier