Ouvrir le menu principal

Rue du Dôme

rue de Paris, France

16e arrt
Rue du Dôme
Image illustrative de l’article Rue du Dôme
Vue depuis l'avenue Victor-Hugo.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Chaillot
Début 24, rue Lauriston
Fin 27, avenue Victor-Hugo
Morphologie
Longueur 105 m
Largeur 10 m
Géocodification
Ville de Paris 2915
DGI 2892

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue du Dôme
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue du Dôme est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

 
Immeuble (no 1) où est décédé Charles Baudelaire, avec un panneau Histoire de Paris.

La rue du Dôme est une voie publique située dans le 16e arrondissement de Paris, près de la place de l'Étoile.

Elle débute au 24, rue Lauriston et se termine au 27, avenue Victor-Hugo.

Un escalier sépare la partie basse, adjacente à l'avenue Victor-Hugo, de la partie haute, adjacente à la rue Lauriston.

Elle est desservie par la station de métro Kléber.

Origine du nomModifier

D'après la mention sur la plaque de la rue, le nom viendrait de la vue qu'on avait jadis sur le dôme des Invalides.

HistoriqueModifier

Cette voie de l'ancienne commune de Passy est rattachée à la voirie parisienne par un décret du 23 mai 1863 et alignée par un autre décret du 18 juillet 1895.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

 
Plaque commémorative au 1, rue du Dôme.
  • En juillet 1866, le poète Charles Baudelaire, atteint d’aphasie et d’hémiplégie, est ramené de Belgique à Paris. Il est aussitôt admis dans la maison de santé du docteur Guillaume Émile Duval (1825-1899), aliéniste réputé. Il loge alors au rez-de-chaussée d'un pavillon situé à cet endroit, au fond d'un jardin.
 
Clinique Victor-Hugo au no 5 bis.

L’établissement se trouve au no 1 de la rue. Le poète y occupe, au rez-de-chaussée du pavillon situé au fond du jardin, une chambre bien éclairée ornée de deux toiles d'Édouard Manet[1], dont la Maîtresse de Baudelaire, peinte en 1862, aujourd'hui au musée des beaux-arts de Budapest. C’est là qu’il meurt, rongé par la syphilis, le , à onze heures du matin. Un panneau Histoire de Paris rend hommage au poète.

RéférencesModifier

  1. D'après le panneau explicatif érigé devant l'entrée de l'immeuble.

AnnexesModifier