Rue Boyer

rue de Paris, France

20e arrt
Rue Boyer
Image illustrative de l’article Rue Boyer
Rue Boyer.
Situation
Arrondissement 20e
Quartier Père-Lachaise
Début 42, rue de la Bidassoa
Fin 92, rue de Ménilmontant
Morphologie
Longueur 273 m
Largeur 12 m
Historique
Ancien nom Rue du Pont-de-Turbigo
Rue de Magenta
Rue du Cantonnier-Sombret
Géocodification
Ville de Paris 1247
DGI 1240
Géolocalisation sur la carte : 20e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 20e arrondissement de Paris)
Rue Boyer
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Boyer

La rue Boyer est une voie située dans le quartier du Père-Lachaise du 20e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

Origine du nomModifier

Elle porte le nom du médecin Philippe Boyer (1802-1858) professeur agrégé de la Faculté de médecine de Paris et chirurgien à l'Hôtel-Dieu de Paris[1],[2]. Il est l'auteur, en 1836, du Traité pratique de la syphilis et du Traité des maladies chirurgicales et des opérations qui leur conviennent en 1844.

Philippe Boyer est le fils du baron Alexis Boyer (1757-1833), anatomiste, premier chirurgien de Napoléon Ier en 1805 et chirurgien de l’hôpital de la Charité de Paris.

HistoriqueModifier

Cette rue résulte de la réunion de :

  • une voie classée dans la voirie de Paris par un décret du , entre les rues de Ménilmontant et Laurence-Savart, sous le nom de « rue du Pont-de-Turbigo », puis par celui de « rue de Magenta » avant de prendre celui de « rue Boyer » par un décret du  ;
  • une voie ouverte par un décret du , entre les rues de la Bidassoa et Laurence-Savart sous le nom de « rue du Cantonnier-Sombret[3] » avant qu'elle prenne quelque temps plus tard le nom de « rue Boyer ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

RéférencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier