Royale Moncrabeau

société philanthropique

La société Royale Moncrabeau appelée aussi les Quarante Molons (en wallon : les Cwarante Molons) est une société philanthropique, musicale et chantante de la ville de Namur en Belgique.

C'est probablement la plus ancienne société folklorique wallonne. De 2004 à 2020, elle a été reprise parmi les chefs-d’œuvre du Patrimoine oral et immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Molons2013 3.jpg

HistoriqueModifier

Depuis 1783, il existait à Namur plusieurs sociétés réunissant de bons vivants et autres raconteurs de blagues et de mensonges comme le Cercle des Canaris , le Cercle des Minteûs et Li Cabinet des Mintes.

Le , la société Moncrabeau est fondée à Namur. Elle regroupe des membres qui seront 40 (comme l'académie française) et s'appellent les quarante molons . Parmi les membres fondateurs, on peut citer le musicien aveugle Nicolas Bosret, auteur de l'hymne namurois Li Bia Bouquet, Charles Wérotte, Philippe Lagrange et Julien Colson. En plus de se divertir en se racontant blagues, mensonges et anecdotes, cette société se veut à vocations philanthropique et musicale formant ainsi un orchestre utilisant principalement le mirliton[1]. La devise des Moncrabeautiens est : Plaisir et charité.

Origine du nomModifier

Le nom Moncrabeau provient d'un village français du département de Lot-et-Garonne où existe depuis le XVIe siècle une Académie des Menteurs où l'on distribuait des diplômes de menteurs et où est organisé un festival des menteurs. Un jumelage a eu lieu en 1946 avec l'Académie des Menteurs de Moncrabeau, et tous les deux ans, une fois en France, une fois à Namur, les membres des deux sociétés se retrouvent.

Le molon provient d'un mot wallon namurois désignant la larve de hanneton. Le molon peut évoquer la lenteur qui qualifie parfois les Namurois mais aussi un certain esprit contrarié.

ActivitésModifier

Chaque semaine, la société se réunit pour répéter des chants folkloriques wallons.

Elle organise chaque année un concours de menteries, de fausses histoires crédibles et cohérentes racontées en français ou en wallon. Le gagnant est appelé Li Rwè dès Minteus (le roi des menteurs).

La société participe activement à la vie folklorique namuroise comme pendant les fêtes de Wallonie mais se produit aussi dans toute la Belgique et en France.

En septembre, les Molons organisent des collectes pour les pauvres et les nécessiteux. Ils sont habillés en costumes et munis de leur tchirlike (tirelire).

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier