Ouvrir le menu principal

Ron Santo

joueur de base-ball américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santo.

Ron Santo
Image illustrative de l’article Ron Santo
Cubs de Chicago - No  10
Champ intérieur
Frappeur Droitier  Lanceur Droitier
Premier match
26 juin 1960
Dernier match
29 septembre 1974
Statistiques de joueur (1960-1974)
Matchs 2,243
Coups sûrs 2,254
Coups de circuit 342
Points produits 1,331
Moyenne au bâton 277
Équipes
Temple de la renommée du baseball
Élu en 2012

Ron Santo, né Ronald Edward Santo le à Seattle (Washington), et mort le à Scottsdale (Arizona), est un joueur de baseball qui a évolué dans les ligues majeures de 1960 à 1974. Il a été un joueur étoile avec les Cubs de Chicago dans la plus grande partie des saisons qu'il a passées avec l'équipe, de 1960 à 1973. Il a complété sa carrière avec l'autre équipe de Chicago, les White Sox, en 1974.

Sommaire

Un talent précoceModifier

Élevé dans le sud-ouest de Seattle, le jeunes Santo n'a pas tardé à démontrer son potentiel de frappeur alors qu'il portait les couleurs d'une équipe élite de jeunes de sa ville. À l'âge de 14 ans, au cours d'un match il a frappé un grand chelem en expédiant la balle à plus de 350 pieds du marbre.

Carrière dans le baseball majeurModifier

Ron Santo a signé une entente avec les Cubs de Chicago en 1959 comme joueur autonome; il a fait ses débuts avec l'équipe le 26 juin 1960[1]. Il a terminé en quatrième place lors du vote devant désigner la recrue de l'année dans la Ligue nationale, en dépit du fait qu'il n'ait pris part qu'à 95 rencontres[2]. Avec les Cubs, il a connu quatre saisons avec une moyenne au bâton de .300 et plus, et il a fait produire plus de 100 points également à quatre reprises. Il a été sélectionné neuf fois sur les équipes d'étoiles de la Ligue nationale. Excellent également en défensive, le gant doré du joueur de troisième but lui a été décerné pendant cinq saisons d'affilée. En 2003, son chandail no. 10 a été retiré par l'organisation des Cubs. Seuls deux autres anciens joueurs des Cubs, Ernie Banks et Billy Williams, ont été honorés de la sorte. En 2012, Ron Santo a été admis au Temple de la renommée.

Statistique offensives en carrière[1]Modifier

Saisons Équipes G AB H 2B 3B HR P RBI BA
1960-1973
Cubs de Chicago
2126 7768 2171 353 66 337 1290 1290 .279
1974
White Sox de Chicago 117
375
83
12
1
5
29
41
.221
TOTAUX 2243 8143 2254 365 67 342 1338 1331 .277

Titres et honneursModifier

 
Chandail retiré au Wrigley Field


* Sur les équipes d'étoiles de la Ligue nationale (1963-1966, 1968, 1969, 1971-73)

* Gants dorés (1964-1968)

* Trophée Lou Gehrig (1973)

* Chandail no. 10 retiré par les Cubs (2003)

* Élu au Temple de la renommée (2012)

Après-carrièreModifier

Après sa carrière de joueur, Ron Santo s'est joint comme commentateur à l'équipe de diffusion des matchs des Cubs à la station de radio WGN de Chicago. Il a aussi été brièvement commentateur des matchs des Bears de Chicago et des Packers de Green Bay de la LNF.

Vie personnelleModifier

La carrière de Ron Santo est d'autant plus remarquable que celui-ci avait reçu à l'âge de 18 ans un diagnostic de diabète juvénile de type 1. Craignant que la maladie le prive d'une carrière dans le baseball, Santo n'a révélé publiquement qu'en 1971 cette particularité de son état de santé. Il a été à partir de 1979 porte-parole de la Juvenile Diabetes Research Foundation, dont la campagne annuelle a permis d'amasser pour l'organisme plus de 65 millions de dollars.

Santo a succombé le 3 décembre 2010 des suites d'un cancer de la vessie et du diabète. Le 10 août 2011, une statue à son effigie a été dévoilée à sa mémoire au Wrigley Field.

Notes et référencesModifier

  1. a et b https://www.baseball-reference.com/players/s/santoro01.shtml
  2. (en) « Biographie Ron Santo », sur National Baseball Hall of Fame (consulté le 3 novembre 2016).

Liens externesModifier