Rompeprop

Rompeprop
Pays d'origine Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Genre musical Goregrind, pornogrind
Années actives 20012016
Labels Bizarre Leprous Production, EveryDayHate
Composition du groupe
Anciens membres Dirty Docte Dente
Micheil
Jor'es Du True
Steven Smegma
Micheil the Menstrual Mummy

Rompeprop est un groupe de goregrind néerlandais, originaire d'Eindhoven[1]. Le groupe est formé en 2001, et compte au total deux albums, deux splits, et un EP.

BiographieModifier

Le groupe est formé en 1999 à Eindhoven, lors d'une rencontre entre Jores (batterie), Dente (guitare) et Steven (chant), qui partageront les mêmes goûts musicaux. Inspiré par les chansons de groupes comme Utopie, Impetigo ou Haemorrhage, le groupe commence à répéter, mais ne se consolide réellement que deux ans plus tard avec l'arrivée du bassiste Michiel. Les premières représentations scéniques du groupe s'effectuent en 2001 lors du festival Fuck the Commerce et au célèbre club Dynamo à Eindhoven. Immédiatement après leur performance, le groupe signe avec le label Dismemberment Records. Ils publient ensuite l'EP Menstrual Stomphulk (Bizarre Leprous)[2]. En 2002, le groupe effectue de nombreux concerts à succès[3].

En mars 2003, le groupe perce avec la sortie de son premier album studio, Hellcock's Porn Flakes. Dès ce moment, ils sont bien accueillis par la presse spécialisée, et Mortician les invite même à une tournée américaine en 2004. Dans le même temps, l'ancien chanteur, Steven, est contraint de quitter le groupe, incapable de concilier obligations professionnelles et apparitions dans le groupe, qui mèneront à des problèmes de santé[4]. Avant, le groupe enregistre un split, Just a Matter of Splatter, avec Tu Carne. Les membres restants partent et le groupe recrute la chanteuse Dentemu[5] avant de retourner sur scène comme trio. Leur première apparition en trio s'effectue au Just Killers Just No Fillers Fest en Allemagne. En 2006, le groupe enregistre un split intitulé Masters of Gore avec GUT, publié au label polonais Everydayhate. Après un autre changement de formation (en 2007, Rob rejoindra Bonebag à la place de Michiela à la basse), le groupe débute une tournée internationale, avec notamment un concert au Mexique, passant par la Colombie ou même l'Inde[6].

En 2011, le groupe enregistre son dernier album studio, Gargle Cummics publié au label tchèque Bizarre Leprous. Le groupe est souvent invité à tous les festivals de musique extrême, comme l'Obscene Extreme en République tchèque[7], la Fekal Party[8] et le Bloodshed Festival aux Pays-Bas[9]. En avril 2016, le groupe annonce sa séparation[10] et reste inactif en 2017[9].

Style musicalModifier

Le style musical du groupe s'oriente goregrind, un dérivé du grindcore. En raison de leurs paroles explicites, leur genre est souvent considéré comme du pornogrind[11]. Malgré cela, les paroles du groupe ne jouent pas un rôle important dans leur musique.

MembresModifier

Derniers membresModifier

Anciens membresModifier

  • Steven Smegma - chant
  • Michiel the Menstrual Mummy - basse

DiscographieModifier

  • 2001 : Menstrual Stomphulk (EP)
  • 2003 : Hellcock's Porn Flakes
  • 2004 : Just a Matter of Splatter (split avec Tu Carne)
  • 2006 : Masters of Gore (split avec GUT)
  • 2010 : Gargle Cummics

Notes et référencesModifier

  1. (cs) « ROMPEPROP / OEF europe », sur obsceneextreme.cz (consulté le 2 janvier 2017).
  2. (en) « BIZARRE LEPROUS PRODUCTION », sur bizarreleprous.cz (consulté le 2 janvier 2017).
  3. (en) « In Grind We Trust – Obscene Extreme Festival 2015.Pianka na piwku « Pianka na piwku », sur Pianka na piwku (consulté le 2 janvier 2017).
  4. (cs) « ROMPEPROP / OEF europe », sur bsceneextreme.cz (consulté le 2 janvier 2017)
  5. (en) Puro Ruido, « Puro Ruido: Interview with Dirty Dr. Dente from Rompeprop », sur Puro Ruido, (consulté le 2 janvier 2017).
  6. (en) « Rompeprop », sur Headbangers India, (consulté le 2 janvier 2017).
  7. (en) « Rompeprop live @ Obscene Extreme 2015 », .
  8. (cs) Tomáš Rejzek, « 25. 8. 2012: FEKAL PARTY; Praha – Modrá Vopice — Reportáže | CoreMusic.cz », sur coremusic.cz, (consulté le 2 janvier 2017).
  9. a et b (en) Dynamo Eindhoven, « GRINDHOVEN 2017 | Dynamo Eindhoven » (consulté le 2 janvier 2017).
  10. (en) « Rompeprop », sur Flickr (consulté le 2 janvier 2017).
  11. (en) « ROMPEPROP lyrics », sur www.darklyrics.com (consulté le 2 janvier 2017).

Lien externeModifier