Ouvrir le menu principal

Roland Dubrulle

architecte et urbaniste français
Roland Dubrulle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités

Roland Dubrulle est un architecte et urbaniste français, né en 1907 et mort en 1983.

CarrièreModifier

Formé à l'École des beaux-arts de Paris entre 1926 et 1934, Roland Dubrulle s’installe en Iran de 1935 à 1942. De février 1942 à 1945, il est envoyé par le gouvernement de la France libre en Syrie comme directeur du service de l’urbanisme de l’État syrien. De 1947 à 1954, il est inspecteur de l’urbanisme et de la construction en Seine-et-Oise (plans d’aménagement de nombreuses communes des Yvelines, des Hauts-de-Seine, et de Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne). En 1954, il ouvre son agence, où le rejoindra son fils, Richard Dubrulle, au milieu des années 1960[1].

Roland Dubrulle est actif jusqu'à sa mort.

Chronologie de ses réalisationsModifier

  • Résidence Victor-Hugo (Pantin), avec Fernand Pouillon, années 50, labellisée « Patrimoine du XXe siècle »[2]
  • Val d'Argent, ZUP d’Argenteuil (Val-d'Oise), 1961-1976[3]
  • Îlot Bièvre (logements, commerces et activités), boulevard Auguste-Blanqui, Paris (13e arrondissement), fin des années 50
  • Église Saint-Albert-le-Grand, Paris (13e arrondissement), 1969
  • Chaufferie des Tarterêts (Corbeil-Essonnes), avec Jean-Pierre Jouve, 1970, inscrite à l'inventaire des Bâtiments historiques[4]

Notes et référencesModifier

  1. http://archiwebture.citechaillot.fr/fonds/FRAPN02_DUBRI
  2. http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-saint-denis-93/la-residence-victor-hugo-patrimoine-du-xxe-siecle-16-09-2016-6124237.php
  3. "La ZUP Val d'argent est créée en 1961, sous l'autorité de la mairie communiste et sous la direction de l'urbaniste Roland Dubrule [sic] qui décrète « la mise en ordre des fonctions urbaines pour rénover l'agglomération Argenteuil-Bezons », in Olivier Barancy, Misère de l'espace moderne. La Production de Le Corbusier et ses conséquences, Marseille, Agone (Contre-Feux), 2017, p. 115
  4. http://www.leparisien.fr/espace-premium/essonne-91/la-chaufferie-des-tarterets-bientot-classee-monument-historique-16-03-2016-5630507.php