Ouvrir le menu principal

Rojo y Negro
Image illustrative de l’article Rojo y Negro

Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Langue espagnol
Périodicité mensuelle
Genre Presse écrite
Presse anarchiste
Diffusion 30 000 ex. (1984-)
Date de fondation 1984
Ville d’édition Pampelune

ISSN 1138-1019
Site web Rojo y Negro

Rojo y Negro (en français, Rouge et Noir) est une revue anarcho-syndicaliste fondée en 1984 par la Confédération générale du travail (Espagne)[1],[2].

Sommaire

HistoireModifier

L’histoire de la revue débute en janvier 1984, peu après la scission subie par la CNT. Ce départ donnera naissance à la CNT-Rénovée qui deviendra la CGT. Le rythme de parution du journal est d'abord irrégulier avant de devenir mensuel à partir de 1988.

Aujourd’hui, 20 000 abonnés reçoivent le journal à domicile, et dix mille exemplaires sont servis aux sections locales pour être diffusés lors des activités syndicales et d'agitation sociale.

Voir aussiModifier

Bibliographie et sourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Peter Jan Margry, Cristina Sánchez-Carretero, Grassroots Memorials: The Politics of Memorializing Traumatic Death, Berghahn Books, 2011, page 259, note 12.
  2. (en)Helmut K Anheier, Yudhishthir Raj Isar, Cultures and Globalization : Heritage, Memory and Identity, SAGE Publications Ltd, 2011, page 109.