Ripley et les Ombres

livre de Patricia Highsmith

Ripley et les Ombres
Auteur Patricia Highsmith
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman policier
Version originale
Langue anglais américain
Titre Ripley Under Ground
Éditeur Random House
Heinemann
Lieu de parution New York
Londres
Date de parution 1970
Version française
Traducteur Élisabeth Gille
Éditeur Calmann-Lévy
Lieu de parution Paris
Date de parution 1970
Nombre de pages 317
Série Tom Ripley
Chronologie

Ripley et les Ombres (Ripley Under Ground) est un roman policier de l'auteur américain Patricia Highsmith, publié en 1970.

Ce thriller psychologique est le deuxième titre d'une série de cinq romans que Patricia Highsmith a consacrée au personnage de Tom Ripley.

RésuméModifier

Âgé d'une petite trentaine d'années, six ans après les événements racontés dans Monsieur Ripley, Tom Ripley réside en France, dans sa somptueuse propriété de Belle Ombre, avec sa femme Héloïse Plisson, une riche héritière. Il vit grâce à l’héritage qu’il a tiré de la mort de Dickie Greenleaf et de fraudes, surtout du commerce de faux tableaux. Il s’occupe surtout d’un certain Philip Derwatt, un peintre décédé en Grèce, dont on essaie de faire croire aux collectionneurs qu’il est encore vivant, mais reclus au Mexique où il produit encore des toiles qui sont en fait des faux peints par un certain Bernard Tufts.

Thomas Murchison, un Américain, met en doute la véracité des assertions sur l’existence du peintre disparu. Tom Ripley tente de le convaincre en se rendant d’abord à Londres, puis en invitant le collectionneur à Belle Ombre. Ces tentatives se révélant toutes deux infructueuses, il tue le collectionneur et enterre le cadavre dans le petit bois adjacent à la maison.

Peu après, un cousin de Dickie Greenleaf, de passage à Belle Ombre, remarque le sol fraîchement retourné à l’endroit de la tombe, mais sans aller plus avant dans ses conjectures. Tom Ripley comprend néanmoins que la solution qu'il avait envisagée pourrait lui valoir des démêlés avec la police. Quand Bernard Tufts séjourne à Belle Ombre, Tom Ripley le convainc de lui prêter main-forte pour déterrer le corps et le jeter dans le fleuve. Il était temps, car la police française et un inspecteur venu de Londres se mettent à enquêter sur la disparition de Murchison et font une investigation minutieuse chez Tom Ripley. Entre-temps, Bernard Tufts devient de plus en plus inquiet et parle de dévoiler le commerce illicite de faussaire auquel il reproche à Ripley de l’avoir poussé à se prêter. Dans un accès de fureur, il agresse violemment Ripley à deux reprises. La situation devient à ce point tendu entre les deux anciens partenaires qu’elle ne pourra se dénouer qu’avec la mort de l’un d’eux.

Adaptations cinématographiquesModifier

Liens externesModifier