Ouvrir le menu principal

Rigole de l'Arroux
Canal de Gueugnon
Illustration.
La rigole de l'Arroux juste avant son débouché dans le canal du Centre. Au premier plan, le pont-canal sur la Bourbince, à l'arrière plan, l'écluse de Neuzy.
Géographie
Pays France
Début Gueugnon
Fin Canal du Centre à Neuzy
Traverse Saône-et-Loire
Caractéristiques
Longueur 14 km
Altitudes Début : m
Fin : m
Maximale : 239 m
Minimale : 234,50 m
Gabarit Berrichon dit Dutens
(27,50 m x 2,60 m)
Mouillage 1,50 m
Hauteur libre 3,50 m
Infrastructures
Ponts-canaux 1
Écluses 2
Histoire
Année début travaux 1867
Année d'ouverture 1869

La rigole de l'Arroux est un petit canal qui relie Gueugnon à Neuzy, près de Digoin. Il rejoint le canal du Centre peu avant Digoin, dans le bief que ce dernier partage avec le canal latéral à la Loire.

Conçue à l'origine comme simple rigole alimentaire pour le Canal latéral à la Loire, la rigole d'Arroux, à la demande de l'industriel Campionnet, par ailleurs maire de Gueugnon, a été conçue navigable à petit gabarit « berrichon »[1]. Commencée en 1867, elle a été ouverte en 1869.

Sa longueur est de 14 km et sa pente est rachetée par deux écluses (Rigny et Neuzy) de 30 m de long sur 2,70 m de large. La largeur au miroir de la rigole est de 7 m, et au plafond de 3 m, ce qui en fait le plus étroit canal de France.

Outre ses deux écluses, elle possède un ouvrage remarquable : un pont-canal métallique (Schneider) au-dessus de la Bourbince, peu avant son débouché dans le canal du Centre, où se trouve un charmant pont-levis.

La rigole a été radiée pour la navigation, mais elle conserve son rôle alimentaire pour le canal Latéral à la Loire.

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Source : Quelques notes sur l'histoire des Forges de Gueugnon, revue « Images de Saône-et-Loire » no 5 (juin 1970), p. 19-21.