Rey Ángel Martínez

joueur de football cubain

Rey Ángel Martínez
Image illustrative de l’article Rey Ángel Martínez
Biographie
Nom Rey Ángel Martínez Mendive
Nationalité Drapeau : Cuba Cubain
Naissance (40 ans)
Lieu La Havane (Cuba)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 19982009
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1998-2002Drapeau : Cuba Ciudad de La Habana
2004Drapeau : États-Unis Colorado Rapids007 0(0)
2005-2008Drapeau : États-Unis Rochester Rhinos049 0(8)
2008Drapeau : États-Unis Carolina RailHawks005 0(1)
2009Drapeau : États-Unis Real Maryland FC004 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1999-2000Drapeau : Cuba Cuba olympique
2000-2002Drapeau : Cuba Cuba010 0(0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 avril 2018

Rey Ángel Martínez Mendive, né le à La Havane, est un footballeur cubain qui évoluait au poste de milieu de terrain.

BiographieModifier

En clubModifier

Formé au FC Ciudad de La Habana, club de sa ville natale, Rey Ángel Martínez y est sacré champion de Cuba par deux fois, en 1998 (7 buts marqués)[2] puis en 2001. À la suite de sa désertion survenue en (voir plus loin), il devient le premier joueur cubain à évoluer en MLS lorsqu'il signe pour les Colorado Rapids, le [3]. Son séjour y est de courte durée et il décide d'évoluer un échelon en dessous (USL), au Rochester Rhinos, de 2005 à 2008. Il met fin à sa carrière professionnelle en 2009.

Parallèlement à sa carrière en USL, il a aussi fait incursion dans le football indoor en jouant pour plusieurs franchises de la MISL (St. Louis Steamers, Baltimore Blast, Rochester Lancers, New Jersey Ironmen, Philadelphia KiXX ou encore Syracuse Silver Knights).

En équipe nationaleModifier

Rey Ángel Martínez est convoqué en équipe olympique de Cuba, à l'occasion des Jeux panaméricains de 1999[4]. L'année suivante, il participe au tournoi pré-olympique de qualification aux JO 2000[4], avant d'être appelé en équipe A, le , lorsqu'il est titulaire contre le Canada lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2002 (0-0)[5].

Régulièrement convoqué entre 2001 et 2002, il joue la phase finale de la Coupe caribéenne des nations 2001 (3e place) et surtout il dispute la Gold Cup 2002 aux États-Unis, tournoi qui lui donne l'occasion de déserter en compagnie de son co-équipier Alberto Delgado[6]. Il choisit de s'installer à Miami après avoir reçu l'asile politique[2].

PalmarèsModifier

En clubModifier

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Rey Ángel Martínez », sur www.soccer-db.info (consulté le 9 avril 2018).
  2. a b et c (es) « Rey Ángel Martínez, primer futbolista cubano que jugará en la Major League Soccer », sur www.cubaencuentro.com, (consulté le 9 avril 2018).
  3. (en) « Rapids Acquire First Cuban Player in MLS History Rey Ángel Martinez », sur www.coloradorapids.com, (consulté le 9 avril 2018).
  4. a et b (es) « Equipos cubanos a torneos internacionales », sur www.futboldecuba.blogspot.pe (consulté le 9 avril 2018).
  5. (en) « Canada 0:0 Cuba », sur www.soccer-db.info (consulté le 9 avril 2018).
  6. (es) « Desertan dos futbolistas cubanos en la Copa de Oro en Estados Unidos », sur www.nacion.com, (consulté le 9 mars 2018).
  7. (en) Hans Schöggl, « Cuba 2000/01 », sur www.rsssf.com, (consulté le 9 avril 2018).

Liens externesModifier