Ouvrir le menu principal
Rejet de faille h0.
Rejet dans une faille normale.

Le rejet de faille est un élément caractéristique d'une faille qui mesure la valeur du déplacement qui s’est produit entre les deux compartiments séparés.

DescriptionModifier

Le décalage peut être considéré comme la somme vectorielle de trois composantes orthogonales : l'une horizontale et située dans le plan de la faille (rejet horizontal longitudinal) ; une autre horizontale et perpendiculaire à la première (rejet horizontal transversal[1]) ; la troisième, verticale (rejet vertical)[2].

Le rejet vertical est généralement la composante principale du mouvement du glissement d'une faille normale ou inverse.

Le rejet horizontal est la composante principale du mouvement du glissement d'une faille décrochante.

La valeur du déplacement est variable selon les points pour une même faille, et peut se situer entre le décimètre et plusieurs kilomètres verticalement, plusieurs dizaines ou centaines de kilomètres horizontalement[3].

Notes et référencesModifier

  1. Suivant les cas, raccourcissement ou distension.
  2. Alain Foucault, Jean-François Raoult, Dictionnaire de Géologie, Dunod, (lire en ligne), p. 133.
  3. Alain Foucault, Jean-François Raoult, Dictionnaire de Géologie, Dunod, (lire en ligne), p. 137.

Voir aussiModifier