Refuge faunique national de Malheur

national wildlife refuge en Oregon (États-Unis)
Refuge faunique national de Malheur
MalheurNWRHeadquarters.jpg
Siège social du refuge
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
757,43 km2[1]
Administration
Type
Catégorie UICN
IV (aire de gestion des habitats ou des espèces)
Identifiant
Création
18 août 1908
Administration
Site web
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Green pog.svg
Localisation sur la carte de l’Oregon
voir sur la carte de l’Oregon
Green pog.svg

Le refuge faunique national de Malheur (anglais : Malheur National Wildlife Refuge) est un aire protégée dans le comté de Harney, en Oregon, aux États-Unis. Ce National Wildlife Refuge a été fondé le par Theodore Roosevelt.

ToponymieModifier

Le nom du refuge provient du lac Malheur qui est situé à l'intérieur de celui-ci. Le nom du lac provient d'une importante expédition dirigée en 1826 par Peter Skene Ogden, un canadien-français, pour le compte de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Il cherchait pour la compte de la compagnie du castor et d'autres animaux à fourrures à exploiter dans le bassin de Harney. À leur arrivée dans la région ils rencontrèrent une bande de Païutes. Ces derniers ne purent leur fournir des vivres contrairement à la coutume car ils avaient connu un été très improductif. L'eau du lac Malheur avait aussi un mauvais gout. Les trappeurs eurent aussi de la difficulté à trouver du bois pour se chauffer et ils ne trouvèrent pas de castor. Ils tentèrent de chasser les cygnes sur le lac, mais aucun ne fut tué. Finalement durant la nuit du 5 novembre, il neigea. Ogden décida de lever le camp pour éviter la famine. Il nomma le lac « Malheur » du fait de son infortune. Il donna le même nom à la rivière Malheur, car il croyait erronément que le lac se déversait dans la rivière[2].

HistoireModifier

En janvier 2016, le refuge est médiatisé internationalement à la suite de son occupation par un groupe d'hommes armés en soutien à un éleveur de la région[3],[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) United States Fish and Wildlife Service, Statistical Data Tables for Fish & Wildlife Service Lands (as of 9/30/2015), , 56 p. (lire en ligne), p. 24.
  2. (en) « Fur Trappers, Wagon Trains and Military Expeditions », Malheur National Wildlife Refuge, sur United States Fish and Wildlife Service (consulté le 3 janvier 2016).
  3. « États-Unis : des « miliciens » armés s’emparent d’un bâtiment dans un parc naturel dans l’Oregon », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 4 janvier 2016)
  4. Géraldine Woessner, « États-Unis : des milices armées défient le gouvernement fédéral dans l'Oregon », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier