Ouvrir le menu principal

Records biométriques chez les insectes

page de liste de Wikipédia

Cet article recense les plus gros insectes du monde. Comme toujours pour ce type de classement, plusieurs critères désignent différents prétendants, selon que l'on considère le poids, la taille ou leur rapport, le stade larvaire ou l'imago.

Sommaire

Espèces contemporainesModifier

Les divers ordres sont présentées par ordre alphabétique, avec le record propre à chacun d'eux.

Blattes (Blattodea)Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Coléoptères (Coleoptera)Modifier

 
La larve du scarabée goliath (en photo l'imago), pouvant dépasser les 100 g, fait de l'espèce l'insecte actuel le plus lourd.
  • Goliathus goliatus, le scarabée goliath, dont la larve pèse jusqu'à 115 g pour 115 mm de longueur ;
  • Dynastes hercules, le dynaste Hercule, un scarabéidé dont le mâle atteint régulièrement 170 mm grâce à la longue corne qui prolonge son pronotum, et peut atteindre 220 mm d'envergure ailes déployées ;
  • Titanus giganteus, appelé le « titan », un cérambycidé qui peut atteindre 160 mm ;
  • Macrodontia cervicornis, cérambycidé dont le mâle mesure jusqu'à 150 mm ;
  • Megasoma actaeon, appelé le « scarabées éléphant » peut atteindre près de 140 mm.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Perce-oreilles (Dermaptera)Modifier

Diptères (Diptera)Modifier

  • Gauromydas heros, mesure 60 mm de long pour une envergure de 100 mm ;
  • Holorusia brobdignagius peut atteindre 230 mm de longueur mais est beaucoup plus gracile et légère que l'espèce précédente.

Éphémères (Ephemeroptera)Modifier

Punaises, cigales (Hemiptera)Modifier

  • Lethocerus (famille des Belostomatidae) regroupe des nèpes géantes dont Lethocerus maximus qui dépassent les 12 cm de long et sont capables de s'attaquer à des grenouilles, mais qui sont bien plus légers que d'autres insectes de cette taille ;
  • Les genres Megapomponia et Tacua contiennent des cigales mesurant respectivement jusqu'à 20 cm et 18 cm d'envergure pour une longueur atteignant 7 cm.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Fourmis, abeilles et guêpes (Hymenoptera)Modifier

  • La gyne de Dorylus helvolus est la plus grosse des fourmis et l'espèce la plus lourde de la famille. Certaines femelles atteignent 50 mm de longueur ;
  • Dinoponera gigantea, détient le record de la taille moyenne au sein d'une colonie de fourmi, avec 33 mm de longueur ;
  • Megachile pluto, une abeille dont les femelles atteignent 38 mm de long et 63 mm d'envergure ;
  • Megascolia procer, une scolie géante, mesure 70 mm de long pour environ 120 mm d'envergure ;
  • Pepsis pulszkyi, mesure jusqu'à 68 mm de long et 116 mm d'envergure, et beaucoup d'autres espèces du genre Pepsis approchent cette taille ;
  • Vespa mandarinia est le plus gros frelon : la reine peut mesurer plus de 60 mm de long.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Termites (Isoptera)Modifier

  • Macrotermes bellicosus est un termite africain dont la reine atteint 106 mm de long pour 55 mm de large ; les autres adultes ne font cependant que le tiers de cette taille.

Papillons (Lepidoptera)Modifier

  • Troides alexandrae, ou papillon de la reine Alexandra, avec notamment un spécimen de 31 cm d'envergure, peut être considéré comme le plus grand lépidoptère au monde ;
  • Attacus atlas, un papillon mesurant de 20 à 26 cm d'envergure ;
  • Thysania agrippina dépasse peut-être en envergure les deux espèces précédentes mais la surface de ses ailes est plus réduite.

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Mantes (Mantodea)Modifier

Sialis et corydales (Megaloptera)Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Ascalaphes, chrysopes et fourmilions (Neuroptera)Modifier

Libellules (Odonata)Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sauterelles, criquets (Orthoptera)Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Phasmes (Phasmatodea)Modifier

  • Le genre Phryganistria regroupe plusieurs espèces de grande taille dont la plus grande connue à l'heure actuelle :
    • Phryganistria chinensis mesure 624 mm avec les pattes avant étendues, et le corps seul mesure environ 38 cm, ce qui en fait le plus long insecte actuellement connu[1] ;
    • Le corps des femelles de Phryganistria heusii yentuensis atteint 317,4 mm. Pattes avant étendues, l'espèce atteint 54 cm[2] ;
  • Le genre Phobaeticus regroupe plusieurs autres espèces de grandes taille dont :

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Mouches de pierre (Plecoptera)Modifier

Psoques (Psocoptera)Modifier

  • Psocus regroupe les plus grandes espèces de l'ordre : elle atteignent le centimètre en longueur.

Puces (Siphonaptera)Modifier

Thrips (Thysanoptera)Modifier

  • Phasmothrips comprend les plus grandes espèces de l'ordre avec des espèces atteignant les 13 mm.

Espèces fossilesModifier

Lien avec le taux d'oxygène dans l'atmosphèreModifier

 
Moulage d'un fossile de Meganeura.

Au Carbonifère, l'atmosphère était beaucoup plus riche en oxygène qu'actuellement, pouvant atteindre 35 % au lieu de 20 % actuellement[4]. Ceci permettait aux insectes d'atteindre des tailles bien plus grandes qu'aujourd'hui. Une expérience scientifique a par exemple montré que des libellules élevées dans une atmosphère riche en oxygène grandissaient 15 % de plus en 6 mois de vie. L'analyse de l'appareil respiratoire de ces insectes montre que, lorsque le taux d'oxygène est faible, les tubes respiratoires des insectes doivent être plus grands pour leur apporter l'oxygène dont ils ont besoin. Pour un insecte de très grande taille, les tubes respiratoires finissent par occuper une trop grande proportion de son corps, ce qui limite sa croissance. Inversement, pour un plus grand taux d'oxygène, les insectes se contentent de tubes respiratoires plus petits, ce qui permet à leur corps de grandir plus avec ces organes de tailles raisonnable[5].

Taille d'insectes fossilesModifier

  • Les plus grands insectes connus sont des espèces fossiles. Il s'agit de Meganeura monyi et de Megatypus. Le plus grand de tous serait Meganeuropsis permiana avec une envergure d'ailes atteignant 71 centimètres et une longueur du corps 43 centimètres[6]. Il a vécu à l'Artinskien (Permien inférieur), il y a environ entre 290 et 283 Ma (millions d'années).

Notes et référencesModifier