Ouvrir le menu principal

Raymond Montaner, né le à Boufarik et mort le à Villefranche-d'Albigeois[1], est un lieutenant-colonel français, ancien commandant de la Force de police auxiliaire pendant la guerre d’Algérie, de 1959 à 1962.

BibliographieModifier

  • Raymond Montaner, « La manifestation du 17 octobre 1961 à Paris — Le témoignage du lieutenant-colonel Montaner — Présentation par Jacques Valette », in Guerres mondiales et conflits contemporains, no 206, « Guerre de rue, guerre dans la rue », avril-juin 2002, Paris, Presses universitaires de France, p. 87-93, [lire en ligne].
  • Neil MacMaster, « L'idéologie des officiers de supplétifs : le cas de Jean Servier et de Raymond Montaner », in Fatima Besnaci-Lancou, Benoît Falaize, Gilles Manceron (dir.), Les Harkis. Histoire, mémoire et transmission, Les Éditions de l'Atelier, 2010, p. 35-46.
  • Rémy Valat :
    • Les calots bleus et la bataille de Paris. Une force de police auxiliaire pendant la guerre d'Algérie, Michalon, coll. « Document », 2007, 286 p., (ISBN 978-2-84186-382-2)
    • « Un tournant de la « Bataille de Paris » : l'engagement de la Force de police auxiliaire (20 mars 1960) », in Revue d'Histoire : Outre-Mers, 1er semestre 2004, no 342-343, [lire en ligne].
    • « La force de police auxiliaire : une historiographie sous influence ? Réponse de l'auteur aux critiques formulées contre son ouvrage Les calots bleus et la bataille de Paris. Une force de police auxiliaire pendant la guerre d'Algérie (1959-1962) », octobre 2009, site du Centre de recherche et d'Étude sur l'Algérie Contemporaine (CREAC), [lire en ligne].

Notes et référencesModifier