Ratha (architecture)

Dans l'architecture des temples hindouistes, un ratha désigne des facettes, saillants verticaux ou ressauts rythmant les parois des temples [1].

Plans de trois principaux types de bâtiments avec rathas

En sanskrit, le mot Ratha, signifie « char » sans que le lien avec cette notion de char n'ait pu être éclaircie.


Si la paroi présente un seul ressaut, on va parler de temple à trois rathas (triratha) : le ressaut et les parois de chaque côté [1].

En cas de ressaut principal et de deux ressauts secondaires, on parle de temple à 5 rathas (pancharatha). Il existe aussi des temples à 7 rathas (saptaratha) [1] et à 9 rathas (navaratha).

Le ressaut du ratha peut être aussi recreusé vers l'intérieur : ce sont des rathas avec retraits [1].

Exemples de temples triratha
  • Temple de Parasurameswar à Bhubaneswar
Exemples de temples pancharatha
Exemples de temples saptaratha
Exemples de temples navaratha

Les rathas sont eux-mêmes retravaillés et fortement décorés de figures géométriques ou portant des statues figuratives. Telles que la statue d'un gardien surveillant l'extérieur ou une niche avec la statue d'une divinité [1].

NotesModifier

  1. a b c d et e Andreas Volwahsen (trad. Marcelline de Montmollin), Inde bouddhique, hindoue, jaïn, Fribourg, Suisse, Office du Livre, Fribourg, coll. « Architecture universelle », , 192 p. p. 50-53

Voir aussiModifier

  • Râtha, pour le sens originel du mot.

Liens externesModifier