Ralliement mauricien

parti politique mauricien

Le Ralliement mauricien est un parti politique mauricien fondé par Jules Koenig en 1953 dont la rhétorique fustige la potentielle « hégémonie hindoue[1] » qui découlerait de l'indépendance et remplacerait « le modèle dominant occidental, chrétien et libéral sur le plan économique, et instaurerait une société indienne hindouisante socialiste[1]. » (le parti travailliste mauricien est clairement ciblé par ce propos).

En 1955, le parti est dissout et participe à la création du parti mauricien social démocrate. Ralliement mauricien a donc eu une existence de deux années, pendant la période coloniale britannique.

RéférencesModifier

  1. a et b Jeremy Chilin, Les créoles de l'île Maurice des années 1930 à l'indépendance : processus de construction identitaire d'une communauté, Paris, Université Sorbonne Paris Cité, , 402 p., p. 111

CréditModifier