Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raid.

Le raid ou explo est une activité se déroulant sur un à trois jours en petits groupes, dans le cadre du scoutisme. L'objectif de cette pratique est l'apprentissage de l'autonomie, le développement physique et moral, et la découverte d'un espace géographique, tout en mettant en pratique les techniques apprises. La législation française régissant les accueils collectifs de mineurs (ACM) n'autorise les activités en autonomie qu'à partir de 11 ans révolus, les jeunes scouts peuvent la faire à condition d'être encadrés. En outre, l'explo permet la visibilité du scoutisme.

Cadre juridiqueModifier

Réglementation françaiseModifier

Le cadre juridique sous lequel les explos et raids sont soumis dépend de l'organisation de scoutisme, de la qualification des éventuels encadrants et de l'âge des participants. Ainsi, en France, neuf associations de scoutisme sont aujourd'hui agréées par le ministère de la Jeunesse et des Sports comme mouvement de scoutisme, dont cinq font partie du Scoutisme français (SF). Enfin, il existe d'autres petites associations de scoutisme non reconnues, régies en camps par la réglementation des accueils collectifs de mineurs lorsque ceux-ci sont déclarables.

âge
Organisation de scoutisme reconnue Organisation de scoutisme non reconnue
Membre SF Hors SF
- de 11 ans
Groupe accompagné par au moins deux chefs dont l'un est titré SF Groupe accompagné par au moins deux chefs dont l'un est diplôme BAFA
Interdit
11 ans et +
Autorisé dans un cadre défini

Le cadre autorisant une explo ou un raid est défini par l'arrêté du 21 mai 2007 relatif aux conditions d'encadrement des accueils de scoutisme[1], disposant que:

« Des activités sans hébergement ou comprenant au plus trois nuitées consécutives peuvent être organisées sans encadrement sur place pour des mineurs en groupe constitué et âgés de plus de onze ans dans les conditions suivantes :

  • les caractéristiques de l'activité sont précisées dans le projet pédagogique ;
  • les familles en sont informées, ont attesté en avoir pris connaissance et ont donné leur accord ;
  • la préparation inclut la mise à disposition pour le groupe de moyens adaptés et le repérage des lieux ;
  • les responsables du groupe reconnus par les instances nationales du mouvement valident le projet en tenant compte des capacités d'autonomie des mineurs ;
  • lors du déroulement de l'activité, des moyens de communication effectifs sont à la disposition du groupe et un adulte responsable peut intervenir à tout moment. »

À cela, d'autres contraintes s'ajoutent, sans êtres spécialement destinées aux activités type raid ou explo. En moyenne montagne, les randonnées ne peuvent plus excéder 4h de marche par jour sans accompagnateur de moyenne montagne, ce qui peut poser problème dans certains tracés. Les Fiches sanitaires de liaisons doivent être également emportées.

Autres réglementationsModifier

PrincipesModifier

RaidModifier

Dans de nombreux mouvements de scoutisme le raid de 12 h ou 24 h est toujours l’épreuve principale de la progression de classe qui normalement s'effectue durant un camp de Pâques ou d'été.

Suivant le niveau technique atteint, la marche se fait en totalité à la boussole en suivant plusieurs azimuts successifs ou comporte une succession de sections (par exemple : « azimut 1,5 km puis suivi GR sur 4,2 km puis azimut sur 2,1 km », etc.). Les scouts sont donc pourvus d'une feuille de route détaillée mais aussi d'une nourriture sommaire, d'eau potable et d'une toile de bivouac. Ainsi chez les guides et scouts d'Europe le raid dure minimum 24h et peut aller jusqu'à 36h. À la fin du raid un rapport est rendu aux chefs (ou cheftaines), qui déterminera si le raid a été effectué avec succès.

Dans beaucoup de mouvements, les garçons partent à deux (binôme) ou trois (notamment les filles), voir quatre pour les plus jeunes. L'âge minimum est d'au moins 11 ans. Plusieurs modalités / thèmes sont possibles ( 2nd classe , 1e classe, raid sioux, raid trappeur, raid pèlerin russe..) selon les âges et les compétences. En termes de sécurité, il est donné une enveloppe de secours et un téléphone portable. De même la nuit se déroule en bivouac mais à proximité immédiate d'une habitation. Il est a noter que le raid solitaire n'est plus pratiqué, sauf chez les Scoutsles traces d'une bataille Unitaires Français où il n'est proposé qu'aux plus grands des éclaireurs (CP, 2nd). Dans tous les cas, ces raids sont conditionnés à l'autorisation formelle des parents.

Dans les années 1990, les Scouts de France ont préféré parler de R.E.D (Randonnée Exploration Découverte), qui est une exploration de patrouille de deux jours.

L'exploration scoute est la randonnée d'une patrouille de scouts dans une région déterminée où il est leur est demandée de recueillir des éléments de géographie humaine (par exemple une technique d'élevage, les traces physiques et humaines d'un conflit, des éléments de dialecte etc. j Bien entendu le terme exploration se réfère à un imaginaire. En Belgique le mot hike est employé dans un sens analogue.

ExplorationModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Arrêté du 21 mai 2007 relatif aux conditions d'encadrement des accueils de scoutisme », sur legifrance.gouv.fr, (consulté le 4 décembre 2013)