Rafael Guastavino

architecte actif en Amérique du Nord

Rafael Guastavino Moreno, né en mars 1842 à Valence (Espagne) et décédé en février 1908 à Asheville, est un maîtrise d'œuvre et architecte espagnol qui exerça une grande partie de son activité aux États-Unis où il propagea le système de la voûte catalane.

Rafael Guastavino
Rafael Guastavino portrait.jpg
Rafael Guastavino.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
AshevilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Enfant
Rafael Guastavino Expósito (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Casa Orlandai (d), Can Batlló (d), Teatre La Massa (d), Grand Central Terminal, musée américain d'histoire naturelleVoir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Rafael Guastavino se forme comme maîtrise d'œuvre à l'Académie royale catalane des beaux-arts de Saint-Georges à Barcelone. Il y commence sa carrière professionnelle en construisant la fabrique Batlló. À Vilassar de Dalt, il construit le Teatre La Massa qui comporte une voûte de 17 mètres de diamètre. L'inauguration de ce théâtre a lieu le alors que Guastavino est déjà parti aux États-Unis.

 
Voûte de l'Union Station à Pittsburgh, œuvre de Rafael Guastavino.

Aux USA, il met sous patente le "Guastavino system", système qui en Espagne est connu sous le nom de voûte catalane qui est traditionnelle dans l'architecture de Catalogne et de Valence.

Guastavino réside à New York à partir de 1881 où il devient célèbre grâce à ses voûtes en briques incombustibles très prisées à la suite du grand incendie de Chicago. Il fonde l'entreprise Guastavino Fireproof Construction Company.

Il est possible de voir son travail dans divers bâtiments new-yorkais comme par exemple le Temple Emanu El.

Il a conseillé l'entrepreneur Eusebi Güell pour le dessin de la voûte de l'usine de ciment Asland construite en 1901 à Castellar de Nuch.

Accueil aux États-UnisModifier

 
Vue vers le sud d'un magasin du Queens New York. Construit par Rafael Guastavino.

Rafael Guastavino s'installe aux États-Unis avec son fils durant les années 1880 et exporte la technique de construction de la voûte catalane basée sur le système traditionnel de briquettes et qui permet de n'utiliser que de la terre cuite.

Après l'incendie de Chicago de 1871, l'opinion publique nord-américaine réclama de nouvelles techniques de constructions incombustibles. L'une fut le fer, et l'autre la terre cuite, dont Guastavino était un grand expert. Le succès arrive lorsque Guastavino construit les voûtes de la bibliothèque Publique de Boston en 1889 pour les architectes McKim, Mead & White. La critique architecturale nord-américaine resta fascinée par ces voûtes qui ne semblait s'appuyer nulle part.

OuvragesModifier

On peut observer les travaux de Rafael Guastavino dans de nombreux édifices américains tels que :

Il a décoré plusieurs stations du métro new-yorkais, notamment la "station fantôme" de City Hall à Manhattan.

Au cours de sa vie, Guastavino aura construit à l'aide de son système de voûte, 360 édifices à New-York, une centaine à Boston et quelques autres à Baltimore, Pittsburgh, Washington DC et Philadelphie. Son fils Rafael Guastavino Expósito a poursuivi l'œuvre de son père (église Saint-François-de-Sales de Philadelphie par exemple).

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :