Rafael Berges

footballeur espagnol

Rafael Berges
Image illustrative de l’article Rafael Berges
Biographie
Nom Rafael Berges Martín
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (50 ans)
Cordoue (Espagne)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Défenseur gauche puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
Drapeau : Espagne Cordoue CF
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1989-1991 Drapeau : Espagne Cordoue CF 080 0(3)
1991-1993 Drapeau : Espagne CD Tenerife 049 0(1)
1993-2001 Drapeau : Espagne Celta Vigo 184 (59)
2001-2002 Drapeau : Espagne Cordoue CF 004 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1991 Drapeau : Espagne Espagne espoirs 001 0(0)
1991-1992 Drapeau : Espagne Espagne olympique 008 0(2)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2005-2006 Drapeau : Espagne Cordoue CF B
2006 Drapeau : Espagne Lucena CF
2007 Drapeau : Espagne UD Almería B
2008 Drapeau : Espagne Séneca jeunes
2008 Drapeau : Espagne CD Linares
2010-2011 Drapeau : Espagne CD Pozoblanco
2012 Drapeau : Espagne Cordoue CF B
2012-2013 Drapeau : Espagne Cordoue CF
2015 Drapeau : Espagne Real Jaén
2016-2017 Drapeau : Espagne UD Logroñés
2018 Drapeau : Indonésie Mitra Kukar
2018-2019 Drapeau : Espagne Cordoue CF dir. sport.
2019 Drapeau : Indonésie Mitra Kukar
2020 Drapeau : Indonésie Badak Lampung FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Rafael Bergés Martin, né le , est un footballeur espagnol qui évoluait au poste d'arrière gauche, reconverti en entraîneur.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Né à Cordoue en Andalousie, Rafael Berges commence à jouer pour le club local du Córdoba CF, dans les ligues inférieures. En 1991-92, il rejoint le CD Tenerife, un club avec lequel il passe deux ans en Liga.

Transféré au Celta Vigo en 1993, Berges joue dans l'équipe à près de 200 reprises, et inscrit sept buts en championnat en faveur des Galiciens. En raison de blessures récurrentes, il ne joue pas durant ses deux dernières saisons au club[1].

À la fin de la saison 2001-2002, âgé de 31 ans, Berges, de retour dans le club de ses débuts, à Cordoba, qui se maintient en deuxième division. Son second passage dans ce club tourne court, une nouvelle fois en raison de problèmes physiques récurrents, qui l'amènent à arrêter sa carrière de joueur.

Le bilan de Rafael Berges en première division s'élève à 201 matchs joués, pour 8 buts marqués[2]. Il joue également deux matchs en Coupe de l'UEFA, avec le Celta[3].

Il commence trois ans plus tard une carrière d'entraîneur qu'il débute avec la réserve du Córdoba CF.

Le , Berges est nommé entraîneur de l'équipe première de Córdoba en remplacement de Paco Jémez parti au Rayo Vallecano[4]. Il est démis de ses fonctions le de l'année suivante, avec le club classé alors en neuvième position en deuxième division[5].

Carrière internationaleModifier

Berges figure dans la sélection de l'Espagne aux Jeux olympiques d'été de 1992, que son pays remporte à domicile.

Lors de la compétition, il joue six matchs[6], et marque deux fois, notamment lors de la demi-finale remportée 2-0 contre le Ghana[7].

PalmarèsModifier

En sélectionModifier

RéférencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Rafael Berges » (voir la liste des auteurs).
  1. (es) « Los ciclos y el destino » [« Cycles and fate »], El Día de Córdoba, (consulté le )
  2. (en) « Fiche de Rafael Berges », sur BDFutbol.com
  3. « Fiche de Rafael Berges », sur footballdatabase.eu
  4. (es) Ignacio Luque, « Rafa Berges toma el mando » [« Rafa Berges takes over »], Diario Córdoba, (consulté le )
  5. (es) « Esnáider, nuevo entrenador del Córdoba » [« Esnáider, new manager of Córdoba »], Heraldo de Aragón, (consulté le )
  6. (en) « Fiche de Rafael Berges », sur fifa.com
  7. (es) « El triunfo en el fútbol, broche de oro para España en Barcelona 92 » [« Football win, icing on the cake for Spain in Barcelona 92 »], Dame Un Silbidito, (consulté le )

Liens externesModifier