RJ11

(Redirigé depuis RJ-11)

Un connecteur RJ-11, de l'anglais Registered jack 11 est un standard international[1] utilisé par des appareils téléphoniques fixes. Il est également utilisé dans le domaine des réseaux locaux.

Contrairement à la RJ12 il n'y a que quatre fils utilisés sur les six disponibles alors que la RJ12 les utilise tous les six.

En revanche, la prise RJ-11 est plus petite et dispose de moins de fils qu'une prise RJ-45.

Prise mâle RJ11

ConnectiqueModifier

 
Embase avec prise RJ11 femelle pour circuit imprimé.

Par rapport à la photo ci-contre, les broches utiles sont :

Position Broche
RJ-25
Broche
RJ-12
Broche
RJ-11
Paire Tip/Ring Couleurs
en paire torsadée
Anciennes
couleurs
Couleurs
allemandes
1 1 1 3 T   blanc/vert   blanc   rose
2 2 2 1 2 T   blanc/orange   noir   vert
3 3 3 2 1 R   bleu/blanc   rouge   blanc
4 4 4 3 1 T   blanc/bleu   vert   marron
5 5 5 4 2 R   orange/blanc   jaune   jaune
6 6 6 3 R   vert/blanc   bleu   gris

DimensionsModifier

Longueur : 9.5mm

Largeur : 6.6mm

Cas particuliersModifier

FranceModifier

Jusqu'en 2003, il semblerait que ce standard ne soit pas unique, car si des entreprises utilisent le RJ11, les particuliers continuent à utiliser des prises en T, sauf dans le cas du dégroupage total où les « box » utilisent une prise RJ-45/RJ-11 souvent fournie avec un adaptateur vers la « prise en T ».

Depuis 2003, France Télécom recommande l'utilisation du RJ-45/RJ-11 dans les nouvelles installations téléphoniques. Cette recommandation est devenue obligatoire en , pour les constructions neuves[2].

EspagneModifier

En Espagne, un décret royal espagnol définit les cas d'utilisation du RJ-11 et du RJ-45 pour les points utilisateurs de terminaison du réseau (TR1) téléphonique espagnol[3].

BelgiqueModifier

Il y a plusieurs types de câblage du RJ-11, soit 2 fils bleu, blanc bleu, soit 4 fils bleu, blanc bleu, orange, blanc orange.

Notes et référencesModifier

  1. Cablage d’une prise de téléphone RJ11, sur f2elec.fr, consulté le 20 mars 2019
  2. 7) Prises de communication et de télévision, sur le site repereelec.fr, consulté le 19 janvier 2013
  3. (es) REAL DECRETO 401/2003, sur le site mityc.es

Articles connexesModifier