Résidence Salmson Le Point du Jour

résidence à Boulogne-Billancourt

La résidence Salmson du Point-du-Jour, située rue du Point-du-Jour à Boulogne-Billancourt, est une œuvre de l’architecte Fernand Pouillon réalisée entre 1957 et 1963[1]. Elle est labellisée « Patrimoine du XXe siècle » en 2008.

Résidence Salmson Le Point du Jour
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Immeuble d'habitation
Style
Architecte
Construction
1958-1963
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Île-de-France
voir sur la carte d’Île-de-France
Red pog.svg

HistoriqueModifier

La résidence Salmson Le Point du Jour comprend 25 bâtiments pour 2 260 logements[2], elle est labellisée « Patrimoine du XXe siècle » en 2008 par le ministère de la Culture[3],[4]. La construction de cet ensemble, à l’emplacement de l’ancienne usine Salmson, est l'objet en 1961 d'un scandale immobilier « retentissant »[5]. L’architecte de l’opération, Fernand Pouillon est emprisonné, et remplacé par Jacques Henri-Labourdette[6].

RéférencesModifier

  1. Résidence Salmson
  2. Sophie Pinet, « Le Point du Jour, ou la beauté pour tous », AD, .
  3. Notice no EA92000005, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « Au Point-du-Jour, on vit dans des immeubles classés », Le Parisien, .
  5. Hélène Richaud, « Samson-Le Point du Jour : le scandale passe, l'architecture reste », Les Échos, .
  6. Agence BCA Benoît Carrié Architecture (mandataire de l’étude) Résidence du Point du Jour Brochure éditée par le ministère de la Culture et de la Communication, direction générale des Patrimoines.

À voirModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :