Réseau Hamidovic

Le réseau Hamidovic était un réseau de vol à la tire opérant en France et regroupant des malfaiteurs, dont la spécialité est de contraindre des enfants mineurs (en majorité des filles) à mendier ou à voler.

Origine du nomModifier

Ce réseau a été nommé ainsi car ses membres, lorsqu'ils sont arrêtés par la police française, prétendent systématiquement s'appeler Hamidovic (nom type, comme Dupont ou Bernard en France).

Le terme Hamidovic peut aussi bien désigner les organisateurs du réseau que les enfants et adolescents poussés à la délinquance[1],[2],[3].

Arrêtés par la police, les enfants prétendent systématiquement s'appeler Hamidovic, avoir dix à douze ans (pour échapper à la loi française protégeant les moins de 13 ans de toute poursuite pénale) et habiter dans une caravane près de Montreuil[1]. Ce réseau, d'après certains policiers, était responsable d'environ « 75 % des vols à la tire dans le métro parisien[1] ».

Le chef de ce réseau semblait être un certain Fehim Hamidovic, originaire de l'ex-Yougoslavie, âgé de 58 ans au moment de son arrestation en 2010[1],[2],[3].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier