Ouvrir le menu principal

Répétition (théâtre)

séance de travail pour perfectionner la mise en œuvre d'une pièce de théâtre
Dean Cain Teri Hatcher2.jpg

Au théâtre, la répétition, appelée aussi le filage, est un exercice d’apprentissage ou de mémorisation d’une partie ou de la totalité d’une pièce de théâtre sous la direction du metteur en scène.

Sommaire

VariantesModifier

Avant la première représentation publique :

La généraleModifier

La répétition générale est la dernière répétition avant la première représentation. Elle couvre la totalité de la pièce dans les conditions de mise en scène de la représentation publique (durée, costumes, décors, son, éclairage…). Elle peut accueillir des amis, des invités, parfois la presse.

La colonelleModifier

C’est la répétition qui précède la générale. Dans la hiérarchie des grades militaires, le colonel est juste en dessous du général.

La couturièreModifier

C’est souvent aussi l’avant-dernière répétition avant la première représentation. Elle a pour objectif de tester la pièce avec tous les costumes, de fixer les dernières retouches, d'optimiser les changements et l'habillage. Le nom vient du fait qu'elle permettait aux couturières de faire les dernières retouches aux costumes.

De la création à la dernière représentation :

L’italienneModifier

Répétition intégrale ou partielle du texte en mode rapide. Les dialogues sont dits en accélérés, sans nécessité de tons, d’expressions et de déplacements. C’est un exercice de mémorisation du texte et plus particulièrement des enchaînements des dialogues des personnages.

L’allemandeModifier

Répétition intégrale ou partielle des déplacements en mode rapide. Les dialogues peuvent être tronqués. C’est un exercice de mémorisation des déplacements et d’appropriation de l’espace scénique. Cette répétition est particulièrement nécessaire quand la troupe se déplace dans un nouveau théâtre.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Sources et bibliographieModifier

RéférencesModifier