Ouvrir le menu principal

Régiment de Saintonge

Régiment de Saintonge
Image illustrative de l’article Régiment de Saintonge
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Saintonge

Création 1684
Dissolution 1796
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Saintonge est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1684.

Création et différentes dénominationsModifier

  • 8 septembre 1684 : création du régiment de Saintonge, au nom de cette province
  • 1er janvier 1791 : renommé 82e régiment d’infanterie de ligne
  • 22 juillet 1794 : son 2e bataillon est réformé par incorporation à la 152e demi-brigade de bataille lors de la formation de la demi-brigade
  • 21 novembre 1796 : réformé, son 1er bataillon étant incorporé à la 81e demi-brigade d’infanterie de ligne lors de la formation de la demi-brigade

ÉquipementModifier

DrapeauxModifier

HabillementModifier

HistoriqueModifier

Colonels et mestres de campModifier

  • 8 septembre 1684 : François Germain Le Camus, marquis de Bligny, brigadier le 3 janvier 1696, maréchal de camp le 10 février 1704, † 9 mars 1728
  • 14 janvier 1705 : Anne Bretagne, marquis de Lannion, brigadier le 29 mars 1710, maréchal de camp le 1er février 1719, lieutenant général le 1er août 1734, † 28 décembre 1734
  • 6 mars 1719 : Gaston Charles Pierre de Lévis, marquis de Mirepoix, brigadier le 1er août 1734, maréchal de camp le 1er mars 1738, lieutenant général le 2 mai 1744, maréchal de France le 24 février 1757, † 24 septembre 1757
  • 10 mars 1734 : Daniel Marie Anne, marquis de Talleyrand
  • 26 juillet 1737 : Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg, duc d’Olonne, brigadier le 1er juin 1745, déclaré maréchal de camp en janvier 1749 par brevet du 10 mai 1748, † 21 juillet 1777
  • 8 juin 1744 : Louis Joseph Bide de La Granville, brigadier le 10 mai 1748
  • 22 mai 1759 : Louis Antoine Gustave, comte des Salles
  • 28 juillet 1759 : René Gabriel, comte de Boisgélin[1]
  • 20 février 1761 : Denis Auguste de Beauvoir de Grimoard, marquis de Roure
  • 11 mai 1762 : Charles du Guast, vicomte de Béranger
  • 8 mars 1780 : Adam Philippe Blackarth, vicomte de Custines
  • 11 novembre 1782 : Donatien Marie Joseph de Vimeur, vicomte de Rochambeau
  • 1er juillet 1783 : Pierre Marie, vicomte du Lau d’Allemans
  • 5 février 1792 : Pierre Chapuis de Maubou de La Goutte
  • 24 octobre 1792 : Jean-Claude Desfrancs

Campagnes et bataillesModifier

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve un bataillon et est affecté au service de la Marine et des Colonies et à la garde des ports dans le royaume.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[6]
Habit, collet, veste et culotte blancs, parements et revers verts, pattes ordinaires garnies de cinq boutons, dont un à chaque coin de la patte, et un au milieu, trois sur la manche, quatre petits au revers, quatre au dessous : boutons blancs avec le no 68. Chapeau bordé d'argent.

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Lieutenant général de Vault, Mémoires militaires relatifs à la guerre d'Espagne sous Louis XIV, vol. 1, Imprimerie Royale (Paris), , 910 p. (lire en ligne).
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 3, 5, 6, 7 et 8, Paris 1761, 1762, 1763, 1764 et 1778
  • Paul Arvers et Charles Frédéric Brecht, Historique du 82e régiment d'infanterie de ligne et du 7e régiment d'infanterie légère, 1684-1876, Lahure, Paris, 1876 [1]

Article connexeModifier

Lien externeModifier