Référendum de 2016 au Darfour

référendum au Soudan

Référendum de 2016 au Darfour
Type d’élection Référendum
Darfur Referendum 2016.svg
Création d'une unique région du Darfour
2,28 %
Statu quo, conservation de 5 États
97,72 %
Participation
72,9 %

Un référendum sur le statut administratif du Darfour a lieu au Darfour du au . Les votants doivent choisir s'ils veulent fusionner les cinq États actuels du Darfour (Darfour du Nord, Darfour-Occidental, Darfour-Central, Darfour du Sud et Darfour-Oriental) en une unique région du Darfour ou pas.

ContexteModifier

 
Carte du Soudan présentant la situation du Darfour lors de la constitution, en 2007, de l'Autorité régionale de transition du Darfour. Le Darfour était alors constitué de trois provinces : le Darfour du Nord (N), le Darfour-Occidental (O) et le Darfour du Sud (S).

De l'indépendance du Soudan en 1958 jusqu'en 1994, le Darfour constituait une province unique du Soudan[1].

QuestionModifier

Les électeurs doivent choisir entre la création d'une région du Darfour composée des cinq États actuels ou la conservation du statu quo. L'aspect démocratique du vote est mis en cause dès le premier jour de scrutin.

ConséquencesModifier

L'accord de paix au Darfour prévoit deux scénarios possibles en conséquence du référendum.

En cas de vote favorable à la formation d'une Région du DarfourModifier

 
Le Darfour uni au sein du Soudan.

Si la majorité des votants se prononcent en faveur de la formation d'une région du Darfour, le Darfour deviendra un territoire semi-autonome[2] et un gouvernement régional sera institué[2]. Les cinq États actuels n'en formeront alors plus qu'un[2]. L'Autorité régionale de transition du Darfour formera une commission constitutionnelle pour déterminer les compétences et la structure du gouvernement régional du Darfour. La constitution devra alors être approuvée par les assemblées législatives des cinq États du Darfour en session conjointe dans les trois mois suivants le référendum. Ce processus sera supervisé par le président de la République du Soudan, en l'occurrence le général Omar el-Béchir.

En cas de vote favorable au maintien du statu quoModifier

 
Carte des États actuels du Soudan. Le Darfour est constitué des cinq États occidentaux : Darfour du Nord (N), Darfour-Occidental (O), Darfour-Central (C), Darfour du Sud (S) et Darfour-Oriental (E).

Si la majorité des votes sont en faveur du maintien du statu quo, les cinq États actuels seront maintenus[2]. Khartoum aura un plus grand pouvoir sur le Darfour[2]. L'Autorité régionale de transition du Darfour sera dissoute[2] et ses compétences seront attribuées aux cinq États constituant le Darfour.

RésultatsModifier

Ils sont annoncés le [3],[4]:

Option Votes %
Un seul État 71 920 2,28
Cinq États 3 081 976 97,72
Total exprimés 3 207 596 100
Total inscrit/participation 3 535 281 72,9

Notes et référencesModifier

  1. « Will the Darfur referendum be credible? », sur aljazeera.com (consulté le ).
  2. a b c d e et f « Darfur 2016 referendum », sur Al-Jazeera English.
  3. (en) « Darfur referendum : ‘States option’ wins by a landslide », sur Radio Dabanga (consulté le ).
  4. (en) By AFP, « Darfur votes for five-state status quo: referendum chief », Daily Mail,‎ (lire en ligne, consulté le ).