Référendum constitutionnel vénézuélien de 2009

Référendum constitutionnel vénézuélien de 2009
Voir et modifier les données sur Wikidata

Un référendum sur la constitution du Venezuela, à l'initiative du président Hugo Chávez et du Parti socialiste unifié, s'est tenu le . L'objet était d'enlever la limite constitutionnelle de deux mandats pour le président du Venezuela, les gouverneurs, les maires et les députés[1] spécifié dans les articles 160, 162, 174, 192 et 230 de la constitution du Venezuela. L'amendement proposé a été accepté par près de 55 % des suffrages exprimés. Le taux de participation a été d'environ 70 %[2].

PropositionModifier

La proposition a été approuvée par la majorité des membres de l'assemblée nationale du Venezuela. Elle portait sur les articles suivant[3] :

Avant Après

Article 160 : Le gouverneur est élu à la majorité des voix pour un mandat de 4 ans. Le gouverneur peut être réélu immédiatement et seulement une fois pour un mandat supplémentaire

Article 160 : Le gouverneur est élu à la majorité des voix pour un mandat de 4 ans. Le gouverneur peut être réélu immédiatement.

Article 162 : Le législateur régional est élu pour un maximum de 2 mandats successifs.

Article 162 : Le législateur régional peut être réélu.

Article 174 : Le maire est élu à la majorité des voix pour un mandat de 4 ans. Le maire peut être réélu immédiatement et seulement une fois pour un mandat supplémentaire

Article 174 : Le maire est élu à la majorité des voix pour un mandat de 4 ans. Le maire peut être réélu immédiatement.

Article 192 : Les députés de l'assemblée nationale sont élus pour un mandat de 5 ans avec la possibilité de ré-élection pour un maximum de deux mandats consécutifs.

Article 192 : Les députés de l'assemblée nationale sont élus pour un mandat de 5 ans avec la possibilité de ré-élection.

Article 230 : Le mandat du président est de 6 ans. Le président peut être réélu immédiatement et seulement une fois pour un mandat supplémentaire.

Article 230 : Le mandat du président est de 6 ans. Le président peut être réélu.

RésultatsModifier

« Approuvez-vous l'amendement des articles 160, 162, 174, 192 et 230 de la Constitution de la République, élaboré par l'Assemblée nationale, qui élargit les droits politiques du peuple afin de permettre que tout citoyen ou citoyenne exerçant un mandat électif populaire puisse postuler en tant que candidat ou candidate le même mandat pour la durée établie constitutionnellement, son éventuelle élection dépendant exclusivement du vote populaire ? »

Sur 11 501 321 suffrages exprimés (70,33 % des inscrits), le « oui » l'a emporté à 54,85 % (6 310 482 votes).

Oui :
6 310 482 (54,85 %)
Non :
5 193 839 (45,14 %)


CritiqueModifier

L'opposition a contesté le résultat de ce référendum, jugeant la question posée non-neutre et « obscure »[4]

Notes et référencesModifier

  1. (es) Chávez autoriza acciones para introducir reelección presidencial a través de una enmienda. « Copie archivée » (version du 17 juillet 2011 sur l'Internet Archive) Gobierno Bolivariano de Venezuela: Mundial (November 30, 2008). Retrieved on 20 January 2009.
  2. (en) « Venezuelan leader wins key reform », BBC News,
  3. (es) Entendiendo la pregunta de la Enmienda Constitucional. Gobierno Bolivariano de Venezuela: Mundial (19 janvier 2009).
  4. (es) [1] Venezuela: référendum sur la réélection illimitée de Chavez

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier