Quatrième bataille de Kaboul

Bataille de Kaboul

Informations générales
Date -
Lieu Kaboul
Issue Accord de paix
Belligérants
Drapeau de l'Afghanistan État islamique d'Afghanistan texte= Hezb-e-Islami Gulbuddin
Commandants
Ahmed Chah Massoud
Abdul Rachid Dostom
Gulbuddin Hekmatyar
Pertes
~ 1 000 morts[1]

Guerre d'Afghanistan

Coordonnées 34° 31′ 01″ nord, 69° 07′ 59″ est
Géolocalisation sur la carte : Afghanistan
(Voir situation sur carte : Afghanistan)
Bataille de Kaboul
Géolocalisation sur la carte : Asie
(Voir situation sur carte : Asie)
Bataille de Kaboul

La bataille de Kaboul a lieu du au pendant la guerre d'Afghanistan.

DéroulementModifier

Le , la conclusion d'un accord de paix a mis fin à une précédente bataille[1]. Gulbuddin Hekmatyar obtient le poste de Premier ministre, mais les négociations échouent sur la question de la désignation du successeur d'Ahmed Chah Massoud au poste de ministre de la Défense.

Le , les combats reprennent[1]. Cette fois, la milice de Dostom appuie les troupes de Massoud[1]. Les combats redoublent d'intensité à partir du [1].

Pendant ce temps, de nouvelles négociations sont menées à Jalalabad à partir du 1er mai entre les représentants de neuf factions moudjahidines, dont Burhanuddin Rabbani et Gulbuddin Hekmatyar[1]. Elles aboutissent à un accord le , lequel prévoit que le ministère de la Défense soit confié pendant une période intérimaire de deux mois à une commission dirigée par le président, en attendant l'élection de son titulaire par les commandants des vingt-neuf provinces[1].

Massoud accepte de démissionner le et les combats cessent le 23 après avoir fait un millier de morts, principalement parmi les civils[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g et h «  6-23 mai 1993 - Afghanistan. Quatrième « bataille de Kaboul » et démission du général Massoud du ministère de la Défense », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-23-mai-1993-quatrieme-bataille-de-kaboul-et-demission-du-general-massoud-du-ministere-de-la-defense/