Qualis artifex pereo

locution latine

Qualis artifex pereo ! est, selon Suétone dans la Vie des douze Césars[1], la dernière parole prononcée par Néron au moment de se poignarder, plus attaché à sa valeur d'artiste qu'à sa dignité d'empereur romain. Cette expression latine est traduite « Quel artiste je meurs ! », ou moins littéralement « Quel artiste périt avec moi ! » ou « Quel artiste le monde va perdre ! ».

Pour Suétone, c'est une preuve ultime du peu de valeur morale de Néron, qui consacre ses dernières pensées à une activité indigne de son rang, et dans laquelle il n'a triomphé qu'auprès de ses flatteurs.

Notes et référencesModifier

  1. Suetone (trad. Henri Ailloud), Vie des douze Césars, Paris, Le Livre de Poche, , p.385