Puleva
logo de Puleva

Création 1958
Dates clés 1910: création de l'Unión Vinicola Industrial - 1958: création d'UNIASA - 1992: création de Puleva
Forme juridique Société à responsabilité limité (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan trabajamos por el bienestar de toda la familia
Siège social Grenade (Espagne)
Activité produits laitiers
Société mère Lactalis
Filiales Yofres
Site web http://www.puleva.es

Capitalisation 1976
Chiffre d'affaires € 2,685 millions[1]

Puleva, acronyme de Pura leche de vaca (« pur lait de vache » en espagnol), est une entreprise de l'industrie laitière, leader du secteur laitier espagnol, basée dans la ville de Grenade (Espagne). Elle appartient au Groupe Lactalis.

Histoire[2]Modifier

L'Union Vinicole IndustrielleModifier

En avril 1910 fut créée l'Union Vinicole Industrielle (Unión Vinicola Industrial) par un groupe de commerçants et de professionnels de l'hôtellerie de Grenade, dans le but de coordonner leur approvisionnement en vin, alcools et eaux-de-vie. L'entreprise fut complétée plus tard par la fabrication et la distribution de glace et d'eau gazeuse.

La création d'UNIASAModifier

Au milieu des années 1950, pour des raisons sanitaires, l'approvisionnement en lait traité devint codifié. En 1958, la société demanda et obtint la qualification de Laiterie Centrale pour la ville de Grenade et changea son nom pour celui d'UNIASA (Unión Industrial y Agroganadera S.A.).

Les premières installations permettaient la production journalière de 20 000 litres de lait pasteurisé à partir du lait des élevages de la Plaine de Grenade (Vega de Granada).

Les années 1960Modifier

Par la suite, les difficultés rencontrées pour obtenir de façon régulière la matière première, notamment selon la saison, alors que la demande était, elle, identique tout au long de l'année, oligèrent l'entreprise à élaborer d'autres produits de conservation longue comme le lait en poudre, le beurre et, plus tard, les frappés. Des agrandissements de l'usine furent nécessaires en 1961, 1966, 1968 et 1970. À la fin des années 1960, la production quotidienne atteignit les 200 000 litres de lait.

Les années 1970Modifier

Dans les années 1970, la croissance rapide des provinces andalouses et du reste du pays menèrent l'entreprise à créer à Grenade, en 1975, un centre de production entièrement nouveau, toujours en fonction actuellement, situé au Camino de Purchil. La production laitière y était alors de 400 000 litres par jour.

Les années 1980Modifier

UNIASA entra en bourse en 1976 et fut déclarée en 1981 valeur apte pour les réserves techniques de compagnies d'assurance et autres fonds.

En 1982, UNIASA acquit la totalité de la Compañía de Dietéticos y Alimentación SA (EDDA), entrant ainsi dans le secteur de l'alimentation infantile: laits pour nourrissons et farines lactées pour purées.

La même année, l'entreprise commença à produire son propre lait. Au fil des années, ce sont jusqu'à 10 000 têtes de race Frisonne qui constituèrent le cheptel. De plus, toujours en 1982 commença la fabrication de fromage, avec une capacité de production de 1 000 tonnes par an.

Entre 1987 et 1988, l'entreprise acquit la Coopérative d'Élevage La Merced, la Laiterie Centrale de Cadix, la Comercial Malagueña SA (COLEMA), la Producción Lactaria de Andalucía (PROLAN) de Séville et LEDESA SA à Salamanque.

Les années 1990Modifier

Le , le conseil général des actionnaires approuva le changement de nom d'UNIASA qui devint un mois plus tard Puleva Unión Industrial y Agroganadera, SA[3].

En 1992 fut inaugurée la nouvelle fabrique de nutrition infantile et l'usine de cogénération, plus connue sous le nom de Grelva (Granada, Electricidad y Vapor).

En 1997, l'entreprise décida de prendre le nom de sa société laitière pour devenir simplement Puleva SA[4].

Les années 2000Modifier

Entre 1999 et 2000, Puleva acquit la totalité du groupe Leyma /Ram, puis le groupe Granja Castelló, devenant ainsi de leader du secteur laitier espagnol.

Le , Puleva et Azucarera Ebro Agrícolas annoncèrent leur fusion, opération acceptée le par les actionnaires. Ainsi naquirent le groupe Ebro Puleva et sa filiale Puleva Food S.L.

En 2001 est créée Yofres, compagnie spécialisée dans les yaourts frais et les desserts lactés.

En avril 2005, Ebro Puleva acquiert 100 % de Panzani[5].

En mars 2010, Ebro Puleva, le plus grand fabricant de produits laitiers à valeur ajoutée en Espagne, vend cette unité d'affaires au groupe français Lactalis pour 630 millions d'euros[6]. Le reste des activités est regroupé sous le nom de Ebro Foods[7].

Centres de productionModifier

Ils sont actuellement au nombre de cinq, à Grenade (1 million de litres par jour), Nadela (province de Lugo), León, Mollerussa (province de Lleida) et Alcalá de Guadaira (province de Séville).

Produits[8]Modifier

Aliments pour enfantsModifier

  • Puleva Peques
    • Laits Puleva Peques 1, 2 et 3 (avec Oméga-3 ou céréales)
    • Purées
      • Puleva Papilla sans gluten avec céréales, fruits ou crème de riz
      • Puleva Papilla 7 céréales, 8 céréales et miel, céréales et fruits et avoine
  • Puleva MAX

LaitsModifier

  • Classiques
    • Lait entier
    • Lait du jour
  • Enrichis
    • Calcium UHT (entier, partiellement écrémé, écrémé, complet)
    • Calcium et soja (entier, écrémé)
    • Puleva Oméga-3
    • Puleva Mamá
    • A+D (entier, écrémé, hôtellerie)

FrappésModifier

  • Cacao (normal, bas en calories, avec céréales)
  • Fraise
  • Vanille
  • TutiFruti
  • Leche merengada

HorchatasModifier

  • Horchata

CrèmeModifier

  • Crème à fouetter
  • Crème légère pour sauces
  • Crème fouettée en bombe

BeurreModifier

  • En plaque (nature ou salé)
  • En barquette
    • microbarquette,
    • facile à tartiner (nature, à l'huile d'olive, légère)

R&DModifier

Puleva possède une division Recherche et développement, Puleva Biotech, fusionnée depuis 2000 avec Azucarera Ebro, formant le groupe Ebro Puleva.

RéférencesModifier

  1. Actualidad del Grupo EbroPuleva
  2. Historia
  3. Données du Registre du Commerce de Grenade (Registro Mercantil de Granada) publiées le 29 juillet 1992 par Don Luis Rojas Montes, Notaire de Grenade
  4. Données du Registre du Commerce de Grenade (Registro Mercantil de Granada) publiées le 7 août 1997 par Don Vicente Moreno Torres, Notaire de Grenade
  5. http://www.ebropuleva.es/ep/acerca_ebro/negociopasta.jsp
  6. (en) Rodrigo de Miguel, « Ebro Foods sells dairy unit to Lactalis », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 11 avril 2010)
  7. Gaëlle Lucas, « Mais qui est donc cet espagnol qui fait de l'or avec des pâtes ? », sur www.latribune.fr, (consulté le 22 avril 2018).
  8. Lista de productos

Liens externesModifier