Prix Fondation Michelin – Académie des sciences

Prix Fondation Michelin – Académie des sciences
Prix remis 30 000  et 15 000 
Organisateur Académie des sciences et Fondation Michelin
Pays Drapeau de la France France
Date de création 2020

Le Grand Prix Fondation Michelin – Académie des sciences et le prix Espoir Fondation Michelin – Académie des sciences sont deux prix créés en 2020[1] est un prix scientifique décerné tous les ans par l’Académie des sciences et la Fondation Michelin.

DescriptionModifier

Le Grand Prix Fondation Michelin – Académie des sciences et le prix Espoir Fondation Michelin – Académie des sciences sont deux prix annuels fondés par la Fondation Michelin sont destinés à récompenser un ou une scientifique ayant contribué de manière exceptionnelle par un ensemble de travaux aux domaines suivants :

  • physique des matériaux polymères
  • physique des matériaux composites
  • élasticité
  • usure des matériaux
  • calcul et simulation.

Le grand Prix Fondation Michelin – Académie des sciences est décerné sans condition de nationalité à un ou une scientifique travaillant en France, ou en Europe en liaison étroite avec des équipes françaises[1]. Le montant du prix est de 30 000 .

Le prix Espoir Fondation Michelin – Académie des sciences, d'un montant de 15 000 , est destiné à récompenser un ou une scientifique de moins de 40 ans ayant contribué par une innovation majeure aux mêmes domaines que le Grand prix.

LauréatsModifier

Grand prixModifier

  • 2021 : Costantino Creton, directeur de recherche au CNRS au Laboratoire de sciences et ingénierie de la matière molle (SIMM, ESPCI Paris-PSL/CNRS/Sorbonne Université) et directeur scientifique de l’ESPCI Paris-PSL.
  • 2020 : François Lequeux, directeur de recherche au CNRS, au Laboratoire sciences et ingénierie de la matière molle (ESPCI Paris-PSL/CNRS/Sorbonne Université)[2].

Prix espoirModifier

  • 2021 : Charles Dapogny, mathématicien, chargé de recherche CNRS au Laboratoire Jean Kuntzmann (CNRS/Université Grenoble Alpes/Grenoble INP/Inria).
  • 2020 : Laurent Ponson, chercheur CNRS au sein de l’équipe MISES (Mécanique et Ingénierie des Solides et des Structures) de l’Institut Jean le Rond d’Alembert (Sorbonne Université/CNRS) et CEO de l’entreprise Tortoise[2].

RéférencesModifier