Président de la république démocratique fédérale du Népal

chef d'État du Népal

Présidente du Népal
(ne) नेपाल के राष्ट्रपति
Image illustrative de l’article Président de la république démocratique fédérale du Népal
Emblème du Népal.

Image illustrative de l’article Président de la république démocratique fédérale du Népal
Titulaire actuelle
Bidya Devi Bhandari
depuis le
(7 ans, 3 mois et 1 jour)

Création
Titre L'honorable
Mandant Parlement fédéral et assemblées provinciales
Durée du mandat 5 ans, renouvelable une fois consécutivement
Premier titulaire Ram Baran Yadav
Résidence officielle Rastrapati Bhawan (en) (Kathmandou)
Site internet president.gov.np

Liste des présidents du Népal

Le président de la république démocratique fédérale du Népal est, depuis 2008, le chef d'État du Népal.

Élu au scrutin indirect majoritaire à deux tours par un collège électoral composé des membres des deux chambres du parlement fédéral et de ceux des sept assemblées provinciales, la durée de son mandat est de cinq ans, renouvelable une seule fois de manière consécutive. Garant de la constitution, son rôle est essentiellement représentatif[1].

PouvoirsModifier

Le président nomme le Premier ministre sur proposition du parti ou de la coalition majoritaire à la chambre basse. Il nomme également 3 des 59 membres de la chambre haute, sur proposition du gouvernement. Un vice-président, élu dans la semaine suivant l'élection du président[2], assure ses fonctions en cas de vacance du pouvoir.

ÉlectionModifier

Le président est élu au scrutin indirect majoritaire à trois tours par un collège électoral composé des membres des deux chambres du parlement fédéral — la Chambre des représentants et l'Assemblée nationale — et de ceux des 7 assemblées provinciales. La durée de son mandat est de cinq ans, renouvelable une seule fois de manière consécutive. Son rôle est essentiellement représentatif. Un vice-président, élu par le collège dans la semaine suivant l'élection du président, assure ses fonctions en son absence[2].

Le collège électoral est composé de 884 grands électeurs, la Chambre des représentants, l'Assemblée nationale ainsi que les 7 assemblées provinciales étant respectivement dotées au total de 275, 59 et 550 membres. Les votes des différents membres n'ont cependant pas tous le même « poids » en voix, fixé par une loi électorale. Ce poids est calculé en fonction de la population totale du pays au dernier recensement, divisée par le total de membres des assemblées provinciales et arrondis à l'unité supérieure, ce qui donne le poids des votes des parlementaires provinciaux. Ce poids est ensuite multiplié par 1,64 et arrondis à l'unité supérieure pour donner le poids des votes des membres du parlement fédéral. Ils étaient ainsi respectivement de 48 et 79 voix lors de l'élection présidentielle de 2018[2],[3].

Est élu au premier tour le candidat qui reçoit la majorité absolue de l'ensemble des voix du collège. À défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête au premier tour, avec la même majorité à atteindre. Comme cette dernière est fixé sur le total des membres du collèges et non sur la base des voix valides, il est possible du fait de l'abstention et des votes blancs et nuls qu'aucun candidat n'atteigne la majorité nécessaire, même au second tour. Dans ce cas de figure, un troisième tour est organisé, pour lequel est élu le candidat qui obtient la majorité absolue des voix valides[2].

CandidaturesModifier

Les candidats au poste de président de la République doivent être âgés d'au moins quarante-cinq ans, être citoyens népalais de naissance, et recevoir le soutien de cinq membres du collège électoral pour proposer leur candidature, puis recevoir pour celle-ci le soutien de cinq autres membres[2],[4].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier