Ouvrir le menu principal

Président Snow

Univers de The Hunger Games

Coriolanus Snow, appelé couramment Président Snow, est un personnage de fiction de la série littéraire et cinématographique Hunger Games[1].

Sommaire

Biographie de fictionModifier

Au début de la sérieModifier

Snow est le Président de Panem, à la tête de tous les districts et du Capitole. Il dirige Panem d'une main de fer, écrasant les rébellions, mettant tout en œuvre pour préserver le système autoritaire et despotique. Il est indéniablement cruel et impitoyable. Ceci est étrangement cocasse au regard de son nom, Snow, qui en anglais fait référence à la neige et par extension au blanc, à la pureté.

Il se soucie des citoyens de Panem jusqu'à une certaine mesure mais sa vision des choses est biaisée puisqu'il sacrifie la majeure partie de la population (les districts) pour une minorité de privilégiés (les habitants du Capitole).

Premier tomeModifier

Il s'oppose à Katniss Everdeen dès l'instant où elle se montre plus rusée que les organisateurs à la fin du premier volume car elle représente un danger. Il tente alors de la maîtriser en prenant ses proches en otage.

Deuxième tomeModifier

Au début du deuxième volume, il rend personnellement visite à Katniss, chez elle. Elle le compare aussitôt à un serpent et effectivement, il est manipulateur et perfide. Finnick lui apprend dans le dernier volume qu'il est devenu président en empoisonnant tous ses opposants politiques. Lorsqu'il empoisonne ses adversaires, il va jusqu'à absorber lui-même une dose de poison pour tromper leur vigilance. C'est la raison pour laquelle il arbore toujours une rose sur sa veste, dont l'odeur lui permet de cacher celle du sang, qu'il crache régulièrement. En effet, les antidotes n'ont pas toujours fonctionné et il en a résulté des ulcères.

Troisième tomeModifier

On apprend dans le troisième volume qu'il « prostitue » Finnick . C'est sur son ordre que Peeta subit un lavage de cerveau. Lors de sa détention avant sa mise à mort, c'est lui qui apprend à Katniss que les bombes larguées au Capitole et qui ont tué des jeunes enfants ainsi que la sœur de Katniss appartenaient au District 13 (elles sont donc le fruit du travail de Gale et Beetee). La haine de Katniss ne fait que grandir à son égard et pourtant, à la fin du troisième volume, elle choisit de tuer Coin à sa place. Il meurt lynché par la foule.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier