Ouvrir le menu principal

Prénom au Portugal

L'attribution du prénom au Portugal suit une règlementation. Les prénoms attribués aux enfants de nationalité portugaise doivent satisfaire à plusieurs conditions : être au plus au nombre de deux, suivre l'orthographe et la phonétique de la langue portugaise courante, permettre d'identifier le sexe du porteur des deux prénoms et ne pas être identique au prénom d'un frère ou d'une sœur vivant du nouveau-né.

La Conservatória dos Registos Centrais a la charge de l'état-civil. Elle consulte le Director-Geral dos Registos e do Notariado au sujet des noms litigieux ; elle maintient une liste des prénoms ayant déjà fait l'objet d'un examen et ayant été admis ou refusés[1]. Certains prénoms peuvent être assortis de conditions particulières, comme ne pas apparaitre en première position, n'apparaitre que dans un ensemble relié par une particule, ou faire obligatoirement partie d'expressions fixées (p. ex. Domingos Sávio (m.) ou Fernanda dos Milagres (f.)).

Si l'un des parents dispose d'une autre nationalité que portugaise, qu'elle soit unique ou double, il peut déroger à ces règles et attribuer un prénom conforme aux usages du pays étranger, à condition de fournir une attestation de l'autorité étrangère certifiant que ce prénom peut y être attribué à un enfant[2]. Si le nouveau-né est, à sa déclaration, de nationalité étrangère, il peut être dérogé aux règles de formation du nom complet (par exemple attribuer à l'enfant plus de deux prénoms), à condition de fournir une attestation de l'autorité étrangère certifiant que ce nom complet est acceptable.

Notes et référencesModifier

  1. Voir la page Vocábulos Admitidos ou Não Admitidos como Nomes Próprios et plus particulièrement les documents (pt) noms admis, (pt) noms refusés, consultation du 14 mai 2008. Les listes ne comportent que les prénoms ayant fait l'objet d'un examen légal ; les prénoms couramment admis n'ayant pas fait l'objet d'un examen suite à litige ne sont pas mentionnés.
  2. Que nome posso dar a um filho