Postvorta

déesse du passé dans la mythologie romaine

Postvorta
Déesse de la mythologie romaine
Caractéristiques
Fonction principale Déesse du passé
Fonction secondaire Préside à la naissance des enfants nés en position de siège
Lieu d'origine Rome antique
Période d'origine Antiquité
Associé(s) Carmenta
Culte
Lieu principal de célébration Rome
Date de célébration Les 11 et 15 janvier lors des Carmentalia
Famille
Fratrie Antevorta

Postvorta, Postverta, Postuorta ou Postuerta (on trouve aussi s au lieu de t comme avant-dernière lettre), est dans la mythologie romaine l'une des Camènes, inclues dans le groupe des Di indigetes. Elle est la déesse du passé (post) et, contrairement à sa sœur Antevorta, préside à la naissance des enfants lorsqu'ils sont en position de siège. Considérée d'abord comme un aspect de Carmenta dont elle est l'une des compagnes, elle est ensuite devenue une figure à part entière.

Antevorta et Postvorta avaient deux autels à Rome et étaient invoquées par les femmes enceintes comme protectrices contre les dangers de l'accouchement[1]. On disait qu'Antevorta était présente à la naissance lorsque le bébé naissait la tête la première ; Postverta, quand les pieds du bébé sont venus en premier.

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Varron, cité par Aulu-Gelle dans ses Nuits attiques, XVI. 16

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :