Ouvrir le menu principal
  • En 1600, mort de Giordano Bruno. Accusé formellement d'athéisme et d'hérésie par l'Inquisition, en particulier pour ses écrits jugés blasphématoires (notamment sa proclamation que Jésus-Christ n'est pas Dieu mais un simple « mage habile », que le Saint-Esprit est l'âme de ce monde, que Satan sera finalement sauvé (apocatastase), il est condamné à être brûlé vif au terme de huit années de procès ponctuées de nombreuses propositions de rétractation qu'il paraissait d'abord accepter puis qu'il rejetait.
  • En 1954, mort de Ernest Tanrez dit Ernestan, théoricien du socialisme libertaire et une figure importante de l'anarchisme en Belgique. « C'est parce que l'homme est si dangereux pour l'homme, que le socialisme libertaire ne base pas les rapports humains sur l'autorité des uns et l'obéissance des autres, mais sur l'association d'individus égaux en dignité et en droit. » - Valeur de la liberté, 1952.