Plaine du Kantō

Plaine de Kantō
Geofeatures map of Kanto Japan ja.svg
Présentation
Type
Longueur
140 000 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur
110 000 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Surface
13 000 000 000 m2Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Emplacement
Baigné par
Coordonnées

La plaine du Kantō (関東平野, Kantō heiya?) est une plaine du Japon située sur l'île de Honshū, entre les Alpes japonaises et la côte pacifique.

GéographieModifier

Elle est délimitée au sud, d'est en ouest, par la péninsule de Bōsō, la baie de Tokyo, la péninsule de Miura et la baie de Sagami.

À vocation agricole, elle comporte de nombreuses industries et villes dont une majorité de l'agglomération de Tokyo, hypercentre de la mégalopole japonaise. Traversée par de nombreux cours d'eau dont le fleuve Tone qui se jette dans l'océan au cap Inubō à Chōshi, elle a donné son nom à la région du Kantō dont la plaine représente 40 % de sa superficie.

HistoireModifier

La plaine fut le théâtre, le , de l'un des séismes les plus destructeurs et meutriers que l'archipel ait connu[1], faisant plus de 100 000 morts et détruisant une bonne partie de la ville de Tokyo.

 
Vue aérienne de la plaine du Kantō au-dessus de Kawasaki dans le Grand Tokyo avec au loin les Alpes japonaises et le mont Fuji.
 
Carte topographique de la plaine du Kantō avec à l'ouest et au nord les Alpes japonaises et à l'est et au sud l'océan Pacifique.

Notes et référencesModifier

  1. Joshua Hammer, « The Great Japan Earthquake of 1923 », sur Smithsonian (consulté le ).