Pierre Ouin

dessinateur et scénariste de bandes dessinées

Pierre Ouin est un auteur de bande dessinée français né le et mort le .

Pierre Ouin
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Faisant partie du mouvement punk de la bande dessinée, il crée en 1977 avec Benoît Baume (alias Benito) le fanzine Crapaud baveux qui s'intitule ensuite Krapaud Baveux, puis Krapö et enfin Krapö ?[1]. Max les rejoint. Le fanzine publie Mezzo à partir de 1977 (sous son vrai nom de Mesenburg) et, au gré des 9 numéros parus jusqu'en , Ben Radis, Marc Bati, Imagex, Liberatore[1]. Le périodique est inspiré du punk : récits violents et sordides, qui s'accompagnent d'un goût pour les happenings « choc », notamment au festival d'Angoulême[2] en 1978.[réf. souhaitée]

À partir de 1982, il intègre Métal Hurlant[2], où il crée Artie et Cob avec sa compagne Martine Rosier[3] et participe activement à la vie du journal et à ses émanations, Rigolo ![3] (animé par Philippe Manœuvre) et Métal (Hurlant) Aventure[réf. souhaitée] (dirigé par Jean-Luc Fromental). Il est présent jusqu'à la fin du magazine Métal Hurlant en .[réf. souhaitée] Ensuite, à partir de 1989, on le retrouve régulièrement au sommaire du Psikopat de Paul Carali. Il participe à de nombreuses revues de l'underground français comme Viper[1], Le Lynx, Chacal puant[4] et Flag[3]. Il participe aussi au journal ASUD (Auto-support parmi les usagers de drogues)[1].

Il a également lettré plusieurs ouvrages (pour les éditions Çà et là)[4] et illustré régulièrement les jeux de Picsou Magazine et Mickey Parade[3]. Il travaille aussi pour Fleurus à partir de 1991[2].

Son personnage fétiche, Bloodi, est un punk toxicomane qui vit avec Riquette, une rate[5].

OuvragesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d DP, « Décès de Pierre Ouin », sur Actua BD, .
  2. a b et c (en) « Pierre Ouin », sur Lambiek comiclopedia.
  3. a b c et d Henri Filippini, « Disparition de Pierre Ouin… », sur BDZoom, .
  4. a et b Rannou 2015.
  5. « Pierre Ouin, Bloodi, Riquette & Co », sur stygmate.propagande.org (consulté le )

BibliographieModifier

Liens externesModifier