Pierre Lassus

chirurgien français
Pierre Lassus

Pierre Lassus (Paris, — Paris, ) est un chirurgien français.

BiographieModifier

Reçu maître en chirurgie en 1765, il sera démonstrateur avant d'être inspecteur du Collège de chirurgie.

Chirurgien des filles de Louis XV en 1770 de Victoire et Sophie. En 1779, il est lieutenant de M. le premier chirurgien du Roi, puis inspecteur des Écoles royales de chirurgie.

En 1790, il suit les princesses Adélaïde et Victoire en Italie, et réussit à son retour en France à ne pas être inscrit sur la liste des émigrés.

Il est le premier professeur d'histoire de la médecine de la Faculté de médecine de Paris en 1794.

Il est nommé au début de l'an III (1795) premier titulaire de la chaire de Médecine légale ouverte à l'Ecole de médecine de Paris.

Le , il participe avec Philippe-Jean Pelletan, Nicolas Dieudonné Jeanroy et Jean-Baptiste Dumangin à l’autopsie de l’enfant royal, Louis XVII, mort à la prison du Temple[1]. À la mort de François Chopart (), Lassus prend la chaire de professeur de pathologie externe.

Le , (22 frimaire an IV), il est élu membre résident de la section de médecine et de chirurgie de la 1re classe de l'Institut national.

Membre de l'Institut en 1797, il devint chirurgien consultant de Napoléon Ier.

OuvragesModifier

  • Éphémérides pour servir à l'histoire de toutes les parties de l'art de guérir, avec Philippe-Jean Pelletan, 1790
  • Traité élémentaire de médecine opératoire, 1795

RéférencesModifier

  1. Danièle Poublan, « Lassus, Pierre (1741-1807) », sur http://correspondancefamiliale.ehess.fr, EHESS, (consulté le 25 août 2015).

BibliographieModifier