Philip le Despenser (mort en 1313)

Philip le Despenser
Biographie
Naissance vers 1292
Décès
Père Hugues le Despenser
Mère Isabelle de Beauchamp
Conjoint Margaret Goushill
Enfants Philip le Despenser

Image illustrative de l’article Philip le Despenser (mort en 1313)

Philip le Despenser (vers 1292) est un membre de la noblesse anglaise du XIVe siècle.

BiographieModifier

Né vers 1292, Philip le Despenser est le second fils[1] d'Hugues le Despenser et d'Isabelle de Beauchamp, fille de Guillaume de Beauchamp[2], 9e comte de Warwick. La première mention le concernant date du , date à laquelle son père lui accorde deux de ses manoirs situés dans le Yorkshire et le Lincolnshire. Bien qu'il ne soit pas destiné à hériter de la fortune paternelle, Philip est désigné le par son oncle maternel Guy de Beauchamp, 10e comte de Warwick, comme héritier de ses possessions. Même si cette promesse est renouvelée par Guy les 6 et , son mariage ultérieur avec Alice de Toeni aux alentours de 1309 mettra fin aux espoirs de Philip de recevoir ses nombreuses terres.

Peu avant le , Philip le Despenser épouse Margaret Goushill, une riche héritière du Shropshire, du Yorkshire, de l'Essex et du Lincolnshire. À cette date, le roi Édouard II ordonne que les possessions du père de Margaret soient conjointement remises au couple. Leur union produit un seul enfant, Philip[3],[4], né le [5],[4]. Quelques mois plus tard, le , Philip meurt prématurément, à l'âge d'environ vingt ans. Son trépas survient bien avant que son père et que son frère aîné Hugues ne deviennent les favoris d'Édouard II. La veuve de Philip le Despenser se remarie peu avant le avec John de Ros. Deux ans plus tard, le , John de Ros est violemment frappé au sein même de la cathédrale de Lincoln par Hugues le Despenser, l'ancien beau-frère de son épouse Margaret. Si Hugues expliquera plus tard avoir voulu empêcher Ros d'arrêter son homme de main Ingelram Berenger, il est possible qu'il ait considéré comme une insulte à son frère le remariage si hâtif de son ancienne belle-sœur.

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. Cokayne 1913, p. 91, 96.
  2. Richardson et Everingham 2011, p. 149, 159.
  3. Richardson et Everingham 2011, p. 228, 274.
  4. a et b Weis et al. 2004, p. 181–2.
  5. Richardson et Everingham 2011, p. 459, 463.

BibliographieModifier

  • George Cokayne, The Complete Peerage of England, Scotland, Ireland, Great Britain and the United Kingdom, vol. 3, Londres, Hon. Vicary Gibbs,
  • Douglas Richardson et K. G. Everingham, Magna Carta Ancestry: A Study in Colonial and Medieval Families, Seattle, Createspace, (ISBN 978-1461045205)
  • Frederick Lewis Weis, Walter Lee Sheppard, William Ryland Beall et Kaleen E. Beall, Ancestral Roots Of Certain American Colonists Who Came To America Before 1700, Genealogical Publishing Com, (ISBN 978-0806317526)

Liens externesModifier