Phare d'Agay

phare français
Phare d'Agay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Localisation
Coordonnées
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
oui
Patrimonialité
Recensé à l'inventaire généralVoir et modifier les données sur Wikidata
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
17,7 m
Élévation
30 m
Équipement
Lanterne
standard rouge ∅ 1.80 m avec lampe halogène 180 W
Optique
2/3 horizon, focale 0,25 m sur support Luchaire
Portée
15 milles marins (27 km)
Feux
Feu blanc à 1 secteur rouge à 1 occultation en 4 s
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le phare d'Agay ou phare de la Baumette[1], bâti sur la pointe des Baumettes, est situé sur la commune de Saint-Raphaël dans le Var (France).

C'est une tour carrée avec un corps de logis en pierre de taille des carrières de Touris (La Valette) et briques des dépôts de Sainte-Maxime ou de l'usine de Saint-Henri à Marseille.

Un premier projet conçu en 1881 prévoyait la construction d'une tour cylindrique sur la maçonnerie existante de la batterie de la Baumette.

Il subit une rénovation en 1968.

Le phare est automatisé et télécontrôlé par la station de Porquerolles.

Stèle commémorativeModifier

Une stèle y a été apposée en souvenir d'Antoine de Saint-Exupéry. En effet, le , rejoignant son unité en Corse, il aurait survolé la demeure de son beau-frère, le comte d'Agay, située à proximité. Le phare serait alors le dernier édifice que le pilote aurait vu avant de disparaître aux commandes de son avion.

Notes et référencesModifier

  1. Les Archives nationales conservent, sous la cote CP/F/14/17528/1, deux plans du phare de la Baumette datant de 1884 et 1898.

Voir aussiModifier

Liens internesModifier

Liens externesModifier