Peso cubain convertible

deuxième monnaie officielle de Cuba

Peso convertible cubain
Unité monétaire moderne actuelle
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de Cuba Cuba
Appellation locale chavito
Code ISO 4217 CUC
Sous-unité 100 centavos
Taux de change 1 CUC=1$ (change fixe)
1 CUC ~ 25 CUP (officieux)
Chronologie de la monnaie

Le peso cubain convertible (code ISO 4217 : CUC, parfois CUC$) était de 1994 à 2020 une des deux monnaies officielles de Cuba, l'autre étant le peso cubain (CUP).

PrésentationModifier

Surnommé chavito lors de son introduction pendant la « période spéciale en temps de paix », il est en circulation (limitée) depuis 1994, sa valeur étant fixée à un dollar américain. À l'initiative de Fidel Castro, le CUC a été adopté comme monnaie officielle de Cuba le , lorsque le dollar américain a cessé d'être accepté sur l'île.

Officiellement, il ne peut être échangé que sur le territoire cubain. En raison de l'embargo économique et financier des États-Unis envers Cuba, le change de dollars est surtaxé de 10 % à la différence de toutes les autres monnaies.

Le CUC est utilisé par les touristes pour payer l'essentiel de leurs dépenses, ainsi le coût de la vie est relativement élevé pour eux[1].

La monnaie est divisée en pièces de 1, 5, 10, 25, 50 centavos, 1 peso et 5 pesos (la pièce de 1 centavo a été introduite en 2000, et celle de 5 pesos est très rare). Les billets en circulation sont de 1, 3, 5, 10, 20, 50 et 100 pesos convertibles.

En , il est dévalué de 8 % ainsi il est aligné à parité sur le dollar américain, comme en 1994. Pour l'économiste dissident Oscar Espinosa Chepe, la dévaluation est « une mesure réaliste et positive [.] Ce qui n'aurait jamais dû se produire, c'est sa réévaluation en 2005 »[2].

Le , le président Raúl Castro a annoncé le début du processus qui mettra un terme aux deux monnaies qui circulent depuis 19 ans sur l'île, Cuba étant le seul pays au monde à émettre deux monnaies[3]. En 2017, devant les difficultés pratiques de cette abolition, celle-ci n'est pas effective.

En , le président Miguel Díaz-Canel annonce la suppression définitive du peso convertible au profil du peso cubain pour le [4].

ConséquencesModifier

Avec cette double monnaie, deux économies parallèles se sont développées. D'une part, les fonctionnaires, l'essentiel du système économique cubain, sont payés en peso local. C'est le cas pour les salaires, mais aussi pour les retraites. D'autre part avec le peso convertible, qui permet de rétribuer les professionnels du tourisme, les indépendants, ceux qui travaillent dans des entreprises aux capitaux étrangers et surtout ceux qui reçoivent de l'argent de leur famille exilée à l'étranger.

Or le CUC ayant une meilleure valeur, en particulier parce qu'il est nécessaire pour acheter les produits d'importation, un employé de café peut être bien mieux payé qu'un médecin grâce aux pourboires en CUC. Un Cubain gagnait en moyenne seulement 19 dollars par mois en 2012[5].

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Frédéric Martel, « Cuba, destination tendance de l'été? Vous risquez d'être déçus », sur Slate,
  2. La dévaluation du peso cubain: un pas dans la bonne direction La Presse, 16 mars 2011
  3. « Fin de la double monnaie à Cuba », sur radio-canada.ca, (consulté le 23 octobre 2013)
  4. « Cuba annonce la fusion de ses deux monnaies au 1er janvier », sur Les Echos, (consulté le 11 décembre 2020)
  5. Marine Le Pen et la sortie de l'euro : l'exemple des deux monnaies de Cuba RTL, 2 mai 2017