Pere (peuple)

Les Pere (ou Péré, Pèrè, Peere, Kutin, Koutine) constituent une population du Cameroun, majoritaire dans le département du Faro-et-Déo de la région de l'Adamaoua.

LangueModifier

Leur langue est le pere ou peere, une langue de l'Adamaoua, dont le nombre de locuteurs était de 15 000 en 1993[1].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Fiche langue[pfe]dans la base de données linguistique Ethnologue.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Kåre Lode, « Enseignement et transformation sociale. L'action de la mission protestante norvégienne dans l'Adamaoua de 1930 à 1995. § Le cas des Dii et des Pere », in Lisbet Holtedahal, Siri Gerrard, Martin Z. Njeuma (et al.), Le pouvoir du savoir : de l'Arctique aux Tropiques (conférence internationale, Tromsø, 19-), Karthala, Paris, 1999, p. 243-246 (ISBN 2-86537-910-8)
  • (en) Mark Dike DeLancey, Rebecca Mbuh et Mark W. Delancey, « Pere (Kutin, Koutine) », in Historical Dictionary of the Republic of Cameroon, Scarecrow Press, Lanham, Md, 2010 (4e éd.), p. 304-305 (ISBN 9780810873995)
  • Charles-Henri Pradelles de Latour, « Les dettes d'alliance chez les Pèrè de l'Adamaoua », in Journal des africanistes, 1988, tome 58, fascicule 2, p. 127-131
  • Charles-Henri Pradelles de Latour, Rites thérapeutiques dans une société matrilinéaire. Le gèrem des Péré, Karthala, Paris, 2005, 248 p. (ISBN 9782811140021)
  • Saidou Sarki Fada, « Les Péré (ou Koutine) de l'Adamaoua », in Jean Boutrais (dir.), Peuples et cultures de l'Adamaoua (Cameroun) : actes du colloque de Ngaoundéré, du 14 au , ORSTOM, Paris ; Ngaoundéré-Anthropos, 1993, 316 p. (ISBN 2-7099-1167-1)

Articles connexesModifier