Percival Serle

écrivain australien
Percival Serle
Percival Serle (1871-1951) c 1949.png
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Elsternwick (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
HawthornVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Scotch College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Genre artistique

Percival Serle (18 juillet 1871 - 16 décembre 1951) est un biographe et bibliographe australien.

BiographieModifier

Serle est né de parents anglais à Elsternwick (en), dans l'état de Victoria et il étudie au Scotch College (en) de Melbourne. Il a travaillé pendant de nombreuses années dans un bureau d'assurance - vie, l'Australian Widows' Fund, avant, en novembre 1910, de devenir commis en chef et comptable à l'Université de Melbourne. Il épousa l'artiste Dora Beatrice Hake (en) le . Ils ont eu trois enfants[1]. L'un de ses fils, Alan Geoffrey Serle (en), a été choisi comme boursier Rhodes Victorian en 1947[2].

Serle a tenu une librairie d'occasion pendant la dépression ; a été guide-conférencier à la National Gallery of Victoria ; conservateur du Musée d'Art de la Galerie; et membre du conseil de la Victorian Artists Society (en). Il a également été président de l'Association for the Study of Australian Literature (en).

PublicationsModifier

Les publications de Serle comprenaient une édition, avec des notes, de A Song to David and Other Poems du poète anglais du XVIIIe siècle, Christopher Smart ; A Bibliography of Australasian Poetry and Verse: Australia and New Zealand ; An Australasian Anthology (avec ' Furnley Maurice (en) ' et R.H. Croll (en)) ; une édition des poèmes de Wilmot (1944) ; A selection of Poems by Furnley Maurice ; le Dictionary of Australian Biography ; et A Primer of Collecting (1951). Il a également contribué à l'Australian Encyclopaedia (de 1925 à 1927, puis encore en 1958) ainsi qu'à l'Oxford Companion to Art.

Le Dictionnaire a duré plus de vingt ans et contient plus d'un millier de biographies d'Australiens éminents ou de personnes étroitement liées à l'Australie. Serle commente dans la Préface que « Je me suis efforcé de rendre le livre digne de son sujet. Il aurait mieux valu que j'y consacre encore cinq ans, mais à soixante-quinze ans, on se rend compte qu'il est temps d'en finir ». Il a reçu la médaille d'or de l'Australian Literature Society (en) en 1949 pour ce travail[3],[4].

Serle est décédé à Hawthorn, dans l'état de Victoria, à l'âge de 80 ans le .

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Percival Serle » (voir la liste des auteurs).
  1. Shade.id.au
  2. « 1947 Rhodes Scholar Has Fine Record », Argus (Melbourne, Vic. : 1848 - 1957),‎ , p. 2 (lire en ligne, consulté le )
  3. News of the Day, The Age, 3 November 1949, p. 2. Retrieved 4 May 2018.
  4. Nettie Palmer (en), Letters, The Age, 7 November 1949, p. 2. Retrieved 4 May 2018.

BibliographieModifier

Liens externesModifier