Paulin Tomanaga

homme politique béninois

Paulin Tomanaga
Fonctions
Maire de Bohicon
Élection 2003
Successeur Luc S. Atrokpo
Député à la Ve législature
Élection 2007
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Bohicon
Date de décès (à 73 ans)
Lieu de décès Bohicon
Nationalité béninoise
Parti politique RB
Profession Socio-économiste
Résidence Bohicon

Paulin Tomanaga est un homme politique béninois né le dans l'actuel district urbain de Bohicon et mort le dans un accident de la circulation[1].

Docteur en sociologie de développement[2], expert en micro finance[3], il a fait toute sa carrière professionnelle en Europe avant de prendre sa retraite dans son pays natal[4] et se lancer en politique pour le parti de la Renaissance du Bénin. Il a été le premier Maire élu de Bohicon, au terme des élections municipales de 2003. Il est resté à la tête de cette commune jusqu'en 2007, année où il a été élu député à la Ve législature de son pays. Son successeur à la mairie de Bohicon est son ancien Premier adjoint Luc S. Atrokpo.

Son suppléant Donatien Wohou lui succède à l'Assemblée nationale[5],[6].

Il meurt dans un accident de la circulation 24 heures après avoir été désigné pour siéger à la Haute Cour de justice qui était en train d'être installée[7].

Inhumé le à Bohicon, il a été élevé à titre posthume au grade de commandeur de l'Ordre national de mérite[8]. Son nom a été donné au stade municipal de Bohicon[9], où joue le Tonnerre FC de Bohicon[10].

Il est marié et père de cinq enfants[8]. Le stade de bohicon porte son nom[11].

Stade Tomanaga Paulin de Bohicon.

Notes et référencesModifier

  1. Assemblée Nationale : Les députés rendent leurs derniers hommages à Paulin Tomanaga H. M. dans Aube Nouvelle, 29 juin 2009
  2. Coopératives agricoles de production et développement rural en République populaire du Bénin : d'une recherche régionale à une évaluation globale, EHESS, 1982 (thèse de 3e cycle en Sciences sociales du développement) [1]
  3. Jean-Christophe Houngbo, « Feu Tomanaga inhumé dans l'intimité familiale le 27 juin », Le Matinal,‎ (lire en ligne)
  4. « Deuil à l'Assemblée nationale : La Rb perd son député Paulin Tomadaga », sur koaci.com, (consulté le 4 janvier 2013)
  5. « Information publiée par La Nation »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), citée par l'Ambassade de France au Bénin
  6. Fidèle Vodounon, « Assemblée nationale : Donation Wohou remplace feu Paulin Tomanage », http://lepaysemergent.com, (consulté le 3 janvier 2013)
  7. Benoît Mètonou, « Après le décès de Paulin Tomanaga », sur La Nouvelle Tribune, (consulté le 4 janvier 2013)
  8. a et b Foruné Agueh, « Cérémonie solennelle d'hommage et inhumation de Paulin Tomanaga », L'Autre Quotidien,‎ (lire en ligne)
  9. Présentation du Stade Paulin Tomanaga sur soccerway.com
  10. [2] « Copie archivée » (version du 19 juillet 2013 sur l'Internet Archive)
  11. « Stade Omnisports Paulin Tomanaga - Soccerway », sur int.soccerway.com (consulté le 5 août 2020)

Voir aussiModifier